Basic instinct

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Basic instinct
Le deal à ne pas rater :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de réduction !
Voir le deal

4 participants

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Jeu 6 Juil - 1:45

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2003algerparcoursmauriceaudine1

    2003 (Alger) - Parcours Maurice Audin - Ernest Pignon Ernest - Photo 140 x 100 cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Jeu 6 Juil - 1:47

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2003algerparcoursmauriceaudine

    2003 - Parcours Maurice Audin- Sérigraphie collée à Alger, là où il fut torturé - Photo, 60x 80 cm


    Dernière édition par le Ven 7 Juil - 18:16, édité 1 fois
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 17:05

    Épidémie Ernest Pignon-Ernest affiche le sida sur les murs sud-africains


    Soweto (Afrique du Sud),
    Ernest Pignon-Ernest n’a jamais compris l’art, son art, que comme un engagement total : politique, poétique, plastique. Il vient de le redire à l’occasion d’un travail réalisé en Afrique du Sud, autour d’un problème majeur pour ce pays : le sida. Ernest Pignon-Ernest entretient des liens privilégiés avec l’Afrique du Sud. Dans les années soixante-dix, alors qu’il vivait à Nice, il a mis son talent au service de la protestation d’alors contre le jumelage de la capitale azuréenne avec le Cap, dans une période où l’apartheid régnait en maître. Le résultat : une affiche placardée sur tous les murs de la ville montrant une famille noire derrière des grillages. Ce fut un choc salutaire. Depuis, on le sait, il y a eu le Chili, Naples ou encore un portrait d’Arafat pour la société des Amis de l’humanité, dont le bénéfice des ventes sera reversée au profit des enfants palestiniens. Ce combat contre l’Afrique du Sud de la ségrégation, l’artiste l’a poursuivi dans le cadre des artistes contre l’apartheid. Un musée itinérant avait été créé (dans lequel on trouvait des ouvres d’artistes comme Lichtenstein, Antonio Saura, Soulages, Arman) qui a tourné dans une quarantaine de pays avant de rejoindre sa destination finale : l’Afrique du Sud enfin démocratique. Des ouvres remises à Nelson Mandela en personne en 1996 au Cap.

    Cette fois-ci, sur proposition de l’Institut français d’Afrique du Sud (l’IFAS), Ernest Pignon-Ernest a donc investi les murs sud-africains selon sa technique originale donnant au dessin sa dimension sociale. En décembre 2001, en visite en Afrique du Sud, il visite des hôpitaux, des crèches, rencontre de nombreuses associations. Il se rend alors compte que le problème récurrent dans toutes les conversations est le sida. Il se souvient aussi de la fameuse phrase de Chris Hani : " Nous avons vaincu l’apartheid, nous vaincrons le sida. " Une phrase clé pour Ernest Pignon-Ernest. De sa mémoire il extirpe les images de la révolte de Soweto le 16 juin 1976. Une manifestation d’écoliers et de lycéens noirs réprimée dans le sang par la police blanche de l’apartheid. Une photo fera le tour du monde, celle de la mort de Hector Peterson, ce jeune garçon que l’on voit dans les bras d’un homme, sans vie. Cette scène si forte et si douloureuse dans la mémoire de l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, Pignon-Ernest va la reprendre. Le geste est le même : deux personnages, l’un dans les bras de l’autre. La différence : le mourant a été fauché par le sida et il est dans les bras d’une femme. Deux façons de montrer le fléau actuel et l’une des clés, le rôle de la femme dans la société sud-africaine. En médaillon se trouve la photo originale.

    Ses affiches sous les bras, Ernest Pignon-Ernest, comme à son habitude, s’en est allé les coller lui-même. Direction Soweto, bien sûr, mais également Durban, le grand port de l’océan Indien. Un peu comme des miroirs pour les passants. Un miroir si réfléchissant que tout le monde comprend qu’il s’agit du sida. On peut encore voir ces affiches sur les murs à Kliptown et à Warwick Junction. Elles sont en partie déchirées mais l’image n’est pas éteinte. Elles accrochent le regard peut-être plus encore.


    Article de P. B. paru dans l'édition du 28 décembre 2002 de L'Humanité.


    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Zzz1tu
    Hetcor Peterson
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 18:12

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollesowetoafriq

    2002 - Sérigraphie collée à Soweto, Afrique du sud - photo 60 x 80cm


    Dernière édition par le Ven 7 Juil - 18:18, édité 1 fois
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 18:17

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollesowetoafriq

    2002 - Sérigraphie collée à Soweto, Afrique du sud - Photo 60 x 80cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 18:23

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollesowetoafriq

    2002 - Sérigraphie collée à Soweto, Afrique du sud - Photo 114 x 145 cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 18:27

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollesowetoafriq

    2002 - Sérigraphie collée à Soweto, Afrique du sud - Photo 60 x 80 cm


    Dernière édition par le Ven 7 Juil - 18:29, édité 1 fois
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 18:28

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollesowetoafriq

    2002 - Sérigraphie collée à Soweto, Afrique du sud - Photo 60 x 80 cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 19:40

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollewarwickdurb

    2002 - Sérigraphie collée à Warwick- Durban, Afrique du sud - photo 114 x 145 cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 19:42

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollewarwickdurb1

    2002 - Sérigraphie collée à Warwick- Durban, Afrique du sud - Photo 60 x80 cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 19:44

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollewarwickdurb

    2002 - Sérigraphie collée à Warwick- Durban, Afrique du sud - Photo 60 x 80cm
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Ven 7 Juil - 19:47

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 2002srigraphiecollewarwickdurb

    2002 - Sérigraphie collée à Warwick- Durban, Afrique du sud - photo 60 x 80 cm
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Shogun Sam 8 Juil - 17:18

    magnifique topic prom' !!!


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Mara Dim 9 Juil - 0:46

    Il m'aura même donné goût au revenir, ce topic, lol Wink

    merci pour ces photos splendides, et l'article Prom' ok-ok


    _________________
    Quand un cannibale mange avec une fourchette et un couteau, est-ce un progrès ? (S. Jerzy Lec)
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Lun 10 Juil - 23:27

    Mais de rien tres chers, content de revoir un peu d'activité dans la partie arts plastqiues du forum.
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Mar 22 Mai - 0:21

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini1oi6

    Pasolini, 1980

    Dans la ville basse de Certaldo, qui n’est pas loin d’être le négatif de la ville haute, Ernest Pignon Ernest a procédé à une reprise du thème inspiré du Décaméron, mais en lui faisant subir une actualisation brutale, et finalement en l’inversant. Immédiatement, la personnalité de Pasolini s’était imposée. Le poète-cinéaste avait en effet porté le livre de Boccace à l’écran, et il avait été dans son œuvre, dans sa vie et jusque dans sa fin tragique, un sujet de scandale. Les débordements sensuels évoqués par le conteur du XIVe siècle trouvaient chez lui de réelles résonances, quoique sur un registre plus violent, plus sombre, plus désespéré.

    Cinq ans après son assassinat, l’auteur de Théorème était déjà devenu un mythe. Un mythe encombrant, presque importun, en tout cas pétri de contradictions, qui sentait beaucoup le soufre et très peu l’encens, qui faisait marcher du même pas et comme un seul homme, un esthète, un voyou, un martyr. Ernest Pignon-Ernest voyait en cet être aux multiples facettes l’incarnation des déchirements, des pulsions, des fourvoiements de l’époque charnière qui, à peine sortie des soubresauts et des espoirs de l’après-guerre, modernisait souvent aveuglément, et spéculait à tout-va.

    « Pasolini était écartelé entre le désir intense de voir se transformer les rapports entre les gens et la lucidité aiguë avec laquelle il percevait les menaces que ces bouleversements allaient engendrer. Parce qu’il était le chantre du corps, de la liberté, du sexe, peut-être a-t-il été le premier à pressentir le détournement qui était en train de s’opérer, la société de consommation s’emparant de ces aspirations physiques et spirituelles pour les mettre au service de la marchandise. En dépit d’une hostilité quasi-générale, il a prophétiquement dénoncé les risques de nivellement, de destruction des valeurs qu’implique l’hégémonie culturelle d’une société sans autres critères que ceux de la réussite matérielle. En même temps qu’il combattait l’acculturation, la déshumanisation programmée par cette société libérale qu’il apparentait à une nouvelle barbarie, il affirmait la monstruosité d’un communisme incapable de considérer la personne humaine comme sacrée. Marxiste, sa quête d’absolu et de fraternité était en fait assez proche du christianisme des origines, voire de celui que François d’Assise avait voulu régénérer. »

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini2nc4
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Mar 22 Mai - 0:24

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini3cp8

    Ernest Pignon Ernest avait traduit tout cela en deux images. La première s’inspirait du Saint Barthélemy écorché peint par Michel Ange dans le jugement dernier de la Chapelle Sixtine, et qui serait son propre autoportrait (*). La tête de Pasolini apparaissait au milieu de cette dépouille pareille à un linceul sanglant comme l’emblème de tous les tourments possibles. Sa face prenait littéralement sur elle les ravages, les angoisses d’un parcours personnel tourmenté, mais accueillait aussi les stigmates d’un trauma collectif. Il y avait là un sacrifice qui se présentait à visage découvert, une incarnation qui savait qu’elle y laisserait la peau. Et cette peau, pendue comme un linge aux murs de la ville basse, répondait désespérément aux draps folâtres de la ville haute.

    La seconde image était encore plus explicite dans l’ordre de l’inversion des signes. Elle faisait de Pasolini un crucifié à l’envers, un crucifié indigne d’être mis à mort comme le Christ. C’était pour Ernest Pignon-Ernest la visualisation simple d’une destinée infiniment complexe qui n’avait cessé de provoquer, d’exacerber, de conjuguer le rationnel et l’irrationnel, l’historique et l’humain, sans jamais envisager de solutions a minima. « Au fond, précise Ernest Pignon-Ernest, il y avait mille raisons pour que je tente de me saisir de cette figure : son œuvre de poète, de cinéaste, de faiseur d’images ; le caractère de son engagement ; le corps nu, cet élément de vocabulaire que nous en communs ; le choix des peintres qui l’ont inspiré (Masaccio, Mantegna, Piero della Francesca, Duccio, Bacon, Caravage, Giotto, dont il incarne lui-même le disciple dans son Décaméron) ; sa façon singulière de parler d’aujourd’hui en s’appuyant sur les grands mythes qui ont formé notre conscience (Médée, Œdipe, Jésus), en interrogeant la Grèce, l’Afrique, les deux rives de la Méditerranée ; également, la charge charnelle qu’il a donnée à cette intuition qui veut que les hommes et les mythes communiquent. »

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini4qv4


    Dernière édition par le Mar 22 Mai - 1:00, édité 1 fois
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Mar 22 Mai - 0:27

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini7yx4

    « Je commence souvent par des portraits, même si je sais qu’ils ne serviront pas directement aux images que je mettrai dans les rues. Beaucoup de dessins et de nombreux portraits, car j’aime le face à face, la concentration que le portrait induit. Cela me permet d’amorcer un dialogue avec le thème, une espèce d’investigation pour le comprendre, le saisir. Peu à peu, je m’installe dans temps du sujet. Pour Pasolini, j’ai accumulé des dessins, des notes, des livres et j’ai réuni toutes les photos de ses films où je trouvais une influence de la peinture : Masaccio, Mantegna, Piero della Francesca, Duccio, Giotto, Caravage… et je dessinais à partir de ça.
    […] Et je pensais à Pasolini, à son combat contre tout ce qu’il nommait « la nouvelle barbarie », au caractère emblématique de son assassinat, à cette persécution permanente qui a fait de lui une sorte de martyr de la société. J’interrogerai encore ce que signifie l’élimination d’un poète. »

    Extraits et images de Ernest Pignon Ernest aux éditions Bärtschi - Salomon éditions

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini9nm3


    Dernière édition par le Mar 22 Mai - 0:58, édité 1 fois
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Mar 22 Mai - 0:52

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini6oo0

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini9rh6

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Pasolini5td6
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Mar 22 Mai - 1:23

    (*)

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Michelangelolejugementdbd6

    La Chapelle Sixtine, le Jugement dernier, Michel-Ange.
    Cette composition est vaste de 17 mètres de hauteur sur plus de 13 de largeur, et occupe la totalité de l'espace qui domine l'autel.

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Michelangelosaintbarthlae0

    Le Jugement dernier, détail.
    Saint Barthélémy appartient au groupe des martyrs brandissant les instruments de leur supplice. Ecorché vif, il tend sa peau sur laquelle apparaît le fameux auto portrait de Michel-Ange.
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Mara Dim 3 Juin - 19:15

    Merci pour ces ajouts Prom'.

    Ce travail sur Pasolini ma toujours paru très accusateur. Pignon Ernest ayant reproduit une mise en scène,cela évoque la mort du poète mise en scène elle aussi. Ces dessins c'est un peu le cadavre de Polynice que l'on laisse pourrir aux portes de la ville pour rappeler à tous que la loi ne saurait être bafouée. Quelque part, j'ai toujours cru que c'était une façon de rendre visible ce crime, encore, de le renvoyer au monde comme un miroir et un acte d'accusation.


    Je ne sais pas si je fais fausse route mais je trouve étrange que parmi les références artistiques, il ne souligne pas cet aspect de la composition, qui est loin d'être anodine. J'ai l'impression qu'il en parle un peu ici, mais de façon peu claire, indirecte. C'est quand même ce qui a dû venir à l'esprit des passants le plus facilement non ?

    C'est curieux comme cet article (dont je ne nie pas l'intérêt) occulte la dimension eminemment politique de la démarche l'air de rien.
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Prométhée Sam 10 Nov - 1:08

    Je n'ai pas la même interprétation que toi, sur ce travail de Ernest Pignon Ernest. Je pense que n’ayant pas les mêmes références, nous ne situons pas cette œuvre sur le même plan. Personnellement, je connais uniquement et partiellement son oeuvre cinématographique, et le travail en question de Ernest Pignon Ernest fait visuellement du moins, selon moi, référence au film "Salo ou les 120 journées de Sodome". La mise en scène que tu évoques, et sur laquelle je te rejoints réutilise celle mise en œuvre dans le film. Je pense que Ernest Pignon Ernest a été marqué par l’univers cinématographique de Pasolini, univers qui semble logiquement le plus palpable pour un artiste s’exprimant par le visuel. Et dans l’œuvre cinématographique de Pasolini, pour en avoir vu plusieurs, sur un plan purement visuel, Salo est sans égal. De plus le sadisme de Salo, n’est pas sans rappeler celui de son assassinat.

    Par contre parfaitement d’accord avec toi, sur la teneur et le manque de clarté de l’article en question, si l’avais été efficace, nous serions entrain de réfléchir sur l’ouverture, et non entrain de faire des suppositions sur son sens.


    Dernière édition par le Dim 18 Nov - 16:33, édité 1 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Mara Sam 10 Nov - 20:28

    Je te suis sur le fait que nous ne pouvons recouper nos interprétations que partiellement, n'ayant pas tous deux les mêmes références en tête (notamment sur Pasolini - dans cette oeuvre de pignon Ernest, je vois surtout un rappel de la tragédie antique revisitée, réactivée par Pasolini). C'est même assez rassurant de penser que Pasolini ou même Pignon Ernest puissent générer des interprétations diverses, en apparence inverses (politique versus visuelle).
    Il faut que je voie les "120 journées de Sodome", il serait temps. Alros nous en reparlerons et je te demanderai sûrement de me préciser deux ou trois choses de ton interprétation visuelle.

    Je surajoute peut-être à ce qu'Ernest dit (car il évoque le meurtre en question) parce que j'ai envie de croire que l'on pourrait oser jeter l'Art avec violence à la face du quotidien pour lui montrer ce qu'il peut(engendrer?) soutenir par son silence, ce quotidien. Cela ne m'étonnerait pas qu'Ernest Pignon Ernest ait envisagé cette lecture, car la plupart de ses oeuvres ont un fond politique et revendicatif évident et dont il ne se cache pas.

    Mais à la rigueur peu importe, s'il peut susciter cette réflexion c'est déjà d'une rareté précieuse à mon avis. Il n'est pas donné à tout le monde de créer son propre univers (notamment visuel, mais également poétique, car ce visuel se lit et renvoie souvent aux auteurs), en réinventant celui d'un autre, lui-même relai d'une parole millénaire. Ce n'est pas forcément un but en soi, mais en tout cas c'est ce que je trouve personnellement de plus admirable chez un créateur (par goût personnel pour les liens entre les âges), et Pignon Ernest s'inscrit pleinement dans cette parole qui s'engendre unique, tout en traversant le temps - à mon humble avis volontairement, un peu comme on choisit ses pères. Il le fait et ne s'en cache pas, ne masque pas ses références les plus évidentes, à l'heure où il faudrait se "distinguer" absolument pour faire sens, à en devenir ridicule.

    'fin bref... avé LOL


    _________________
    Quand un cannibale mange avec une fourchette et un couteau, est-ce un progrès ? (S. Jerzy Lec)
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Mara Mar 1 Déc - 17:25

    http://www.artabsolument.com/fr/default/movie/detail/ID/1/Atelier-d-artiste---Ernest-Pignon-Ernest.html

    Une petite vidéo en passant...........


    _________________
    Quand un cannibale mange avec une fourchette et un couteau, est-ce un progrès ? (S. Jerzy Lec)

    Contenu sponsorisé


    ERNEST PIGNON ERNEST!!!! - Page 2 Empty Re: ERNEST PIGNON ERNEST!!!!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 6 Juil - 6:07

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser