Basic instinct

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Sondage

    Qui sera champion cette année ?

    [ 2 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left100%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [100%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 
    [ 0 ]
    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_left0%[TOP 14] Qui sera champion cette année ? Bar_right [0%] 

    Total des votes: 2
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par peter le Lun 11 Jan - 1:38

    J'ouvre ce topic pour commenter l'actualité du TOP 14

    Aujourd'hui s'achève la 18ème journée par la victoire de Clermont-Ferrand à Toulouse. Clermont fait figure de favori après son nouveau succès sur Toulouse qui fait suite à deux victoires impressionnantes contre Toulon et contre Brives.

    Morgan Parra a fait une entrée fracassante en deuxième mi-temps car il a été le passeur décisif pour Tasea Lavea son demi d'ouverture. Il est pressenti pour assurer le poste de demi de mêlée en équipe de France suite à la suspension de Julien Dupuy.

    Toulouse a inscrit deux essais en première période et aurait pu d'ailleurs décrocher le bonus offensif. Jean-Baptiste Elisalde et Michalak qui formaient la charnière du Stade Toulousain ont été maladroits au pied. Michalak a raté dans les ultimes secondes la pénalité qui aurait pu donner le succès à Toulouse. Les Toulousains peuvent s'en vouloir. Ils restent selon moi un des grands favoris dans ce top 14 car ils ont un effectif pléthorique et un banc de touche impressionnant. Plusieurs joueurs étaient ménagés en prévision de la H CUP : Médard, Dusautoir, Heymans, Skrela, etc... Kelleher est rentré en seconde période en remplacement d'Elisalde.

    Le Stade Français a remporté son match hier contre le BO au Stade de France grâce à un essai d'anthologie de Bastareaud qui, tout en puissance, a résisté aux plaquages de plusieurs joueurs basques avant d'aplatir le cuir dans l'en-but adverse. L'efficacité de Lionel Beauxis à l'ouverture a consolidé la victoire parisienne. Ce match avait une saveur particulière pour Jacques Delmas, l'entraîneur parisien, qui a été champion de France avec le BO en 2005. A noter la présence au poste de demi de mêlée du jeune Benjamin Tardy en remplacement de Dupuy (suspendu), Oelschig (blessure à la main) et Davies (entorse à la cheville).

    Le Racing s'est fait laminer à Perpignan qui s'est rassuré dans son stade Aimé-Giral après deux défaites consécutives en décrochant de surcroit le bonus offensif : les catalans ont inscrit 5 essais contre aucun pour les parisiens. Le Racing était pourtant devant au tableau d'affichage à la pause (5-9) avant de s'incliner en seconde période 31-12. Le vent violent a été défavorable aux parisiens en seconde période.

    Montpellier semble être un véritable coupeur de têtes sur son terrain car il s'est offert le scalp du leader Castres 15-0. En effet, sur sa pelouse, Montpellier a déjà fait tomber Perpignan, Biarritz, Toulon, Clermont et le Stade Français. Todeschini, l'arrière, a concrétisé au pied la domination montpeliéraine en inscrivant 4 pénalités et Trinh-Duc en a incrit une dernière pour une victoire finale 15-0. Montpellier est capable du meilleur comme du pire cette saison. Mais je ne les vois pas finir dans les 6 premiers.

    Le promu, Albi, semble d'ores et déjà condamné après sa nouvelle défaite chez lui contre Brives. Enfin, Toulon poursuit sa marche en avant après sa victoire à Mayol contre Montauban. Le match de la peur qui devait opposer Bourgoin à Bayonne en bas de tableau a été reporté pour cause d'intempéries.

    Les deux premiers du Top 14 sont directement qualifiés pour les demi-finales alors que les 3ème, 4ème, 5ème et 6ème disputeront les barrages.

    Dans le top 6 je verrai bien :
    Castres
    Clermont
    Toulouse
    Perpignan
    Racing
    Toulon

    Mais si le Racing est mon choix de coeur, le Stade Français et le BO ne devraient pas être loin non plus.

    A quelques jours de l'annonce par le sélectionneur Marc Lièvremont des joueurs retenus pour le Tournoi des VI nations (le 20 Janvier), Mathieu Bastareaud a encore marqué des points hier!
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty Re: [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par peter le Jeu 28 Jan - 3:17

    Au cours de la 19ème journée de ce Top 14 il y avait deux affiches alléchantes : Racing Metro - Clermont et Castres - Stade Français. Deux autres matchs intéressants opposaient Brives à Montauban et Toulon à Montpellier.

    La 19ème journée s'achèvera demain avec le déplacement de Toulouse à Albi, le derby Basque Bayonne - Biarritz, enfin Perpignan recevra Bourgoin.

    Je ne regrette pas d'avoir vu ce match d'anthologie à Colombes entre le Racing et Clermont car il s'y est passé des choses!

    Avant son déplacement au Stade Yves du Manoir de Colombes, Clermont était co-leader du TOP 14 et restait sur 6 succès consécutifs toutes compétitions confondues et notamment trois victoires dans le TOP 14 (une à Toulouse et deux succès contre Brives et Toulon qui se sont faits étrillés au Stade Michelin). Clermont est l'équipe en forme du moment. Depuis que Vern Cotter est l'entraîneur de cette équipe, Clermont a disputé en trois ans, trois finales du championnat de France. Grâce à celui que les supporters auvergnats surnomment affectueusement " Jules " Vern Cotter, la conquête du Brennus qui fait tant défaut à ce club n'est plus dans le domaine de la science-fiction. Depuis sa création, ce club détient un triste record : 10 finales de championnat et autant d'échecs! Mais depuis l'arrivée de Vern Cotter, une équipe est née qui s'est forgée dans l'échec un moral d'acier et qui a surtout remporté le challenge Européen en 2006.

    Dans cette équipe, il y a sans doute le meilleur demi-d'ouverture du Top 14, l'australien Brock James qui est le meilleur réalisateur avec 161 points de ce championnat après l'anglais Wilkinson. Juste deux statistiques pour vous prouver à quel point ce n°10 Clermontois est énorme : l'année dernière il a réussi 41 coups de pieds entre les poteaux successifs et il a eu un taux de réussite de 82,5%. C'est le meilleur réalisateur de ces trois dernières saisons et il a déjà franchi la barre des 1000 points dans le top 14.

    Evidemment Clermont pouvait également compter sur ses internationaux : Thomas DOMINGO, Julien BONNAIRE, Alexandre LAPANDRY, Morgan PARRA, Julien MALZIEU, Aurélien ROUGERIE.

    Néanmoins, les Clermontois n'ont aligné que Malzieu et Bonnaire comme internationaux. Parra, Nalaga, Brock James, Jacquet ou Ledesma n'étaient pas titulaires. Vern Cotter a décidé de renouveler sa confiance à l'équipe qui s'était imposée à Toulouse.

    Les parisiens ont fait un début de match tonitruant en ouvrant le score grâce à un drop de Wisniewski. Ils ont ensuite plié le match au bout 25 minutes de jeu en inscrivant 3 essais par Chavancy (sur une passe au pied astucieuse d'un Vieniewski des grands soirs), de Scarbrough et de Sirelli Bobo sur un contre. Au moment où la sirène retentissait, François Steyn, le Sud-Africain portait le score à 27 - 0 en réussissant une pénalité lointaine dont il a le secret. A la mi-temps, les jaunarts sont KO debout! Pour la première fois de la saison, le Racing inscrit 3 essais dans un match et peut même espérer décrocher le bonus offensif au vue de la première période.

    Mais en deuxième mi-temps, Vern Cotter décide d'injecter du sang neuf dans son équipe en faisant rentrer Parra, Jacquet et Zirakashvili entre autres. Les Clermontois sont plus incisifs dans leurs attaques et vont réaliser un retour spectaculaire dans ce match en inscrivant 3 essais par Jacquet à la 60ème minute, Williams à la 71ème minute et Floch à la 75ème. A noter que le Racing a presque joué la fin du match à 14 suite au carton jaune de Leo'o. Le Racing réalise la belle opération de cette 19ème journée en se repositionnant à la troisième place en attendant les rencontres de demain.

    Pierre BERBIZIER s'était donc servi du challenge européen et de la belle victoire du Racing à Colombes contre les London WASPS jeudi dernier pour relancer la machine Parisienne. En effet, bien qu'éliminés du challenge Européen, les Racingmen pouvaient compter sur leur deux poutres, Lionel Nallet et Sébastien Chabal alignés pour la première fois dans cette compétition pour accueillir les London WASPS à Colombes. Les Parisiens, ont gagné dans les ultimes secondes du match grâce à une pénalité de l'incontournable Jonathan Wisniewski portant le score final à 19-17.

    Grâce à cette première victoire de l'année pour les Ciel et Blancs l'équipe a engrangé de la confiance en vue d'accueillir les impressionnants Clermontois. Ces derniers se sont qualifiés pour les quarts de finale de la H CUP et joueront contre Leinster. Le match aura lieu à Croke Park. L'ironie... du sport veut que c'est précisément cette équipe de Leinster, victorieuse de la dernière édition de la H Cup, qu'entraînera l'année prochaine l'adjoint de Vern Cotter, le néo-zélandais Joe Schmidt. Nul doute que les Irlandais voudront briller devant leur futur entraîneur!

    En coulisse, les rumeurs de transfert se précisent : le Racing a déjà une promesse d'accord de Juan Martin Hernandez. Le club Ciel et blanc fait également des pieds et des mains pour s'attacher la saison prochaine les services de l'ailier international de Bayonne, Benjamin Fall qui est actuellement en tête du nombre d'essais inscrits cette saison dans le Top 14. A noter que Julien Bonnaire ainsi que Maxime Médard seraient peut-être aussi sur les tablettes de Jacky Lorenzetti.

    Sur le marché des transferts, Toulon n'est pas en reste car on annonce l'arrivée possible l'année prochaine de l'ailier Gallois Shane Williams qui détient le record d'essais inscrits pour le Pays de Galles (50 essais marqués).

    Dans les autres matchs, le Stade Français se déplaçait ce soir à Castres invaincu cette saison dans son stade Pierre ANTOINE. Le Stade Français qui était condamné à gagner pour rester dans la course pour décrocher une des six premières places synonymes de barrage n'a jamais remporté de match cette saison à l'extérieur et détient le record de 4 matchs nuls hors de ses terres! Ce match opposait la meilleure attaque, le Stade Français, à la meilleure défense du championnat, le Castres Olympique.

    Le Stade Français a chuté chez le co-leader, le Castres Olympique qui était galvanisé par l'échec de Clermont au Racing dont il a eu connaissance puisque le match à Colombes s'est terminé avant le coup d'envoi. La première mi-temps a été à l'avantage des Parisiens qui nous ont gratifié d'un des plus beaux essais de la saison. Pour un essai on peut même dire que c'était un coup de maître car il est inscrit par Geoffroy Messina à la conclusion d'un mouvement collectif dans lequel les Parisiens ont alignés 19 passes successives. Néanmoins, grâce à la botte de Romain Teulet qui a enquillé les pénalités, Castres est resté au contact du Stade Français à la pause en étant mené que par 14 à 9. En deuxième mi-temps, les joueurs de Laurent TRAVERS ont enclenché la vitesse supérieure en inscrivant un premier essai par Masoe suite à une poussée du pack Castrais. Ensuite, grâce à un essai de pénalité qui sanctionnait une mêlée écroulée par les Parisiens, Castres assurait une victoire 32 à 14. Les joueurs du Stade Français n'ont pas inscrit un seul point en seconde période!

    Dans les autres rencontres, Brives recevait Montauban. Estebanez, le demi d'ouverture de Brives à fêté dignement sa sélection en équipe de France en inscrivant le premier essai de son équipe au bout de 3 minutes suite à une attaque où il a fait parler sa puissance. Mais l'écossais Henderson à inscrit un essai pour les Montalbanais à la 9ème minute. Alexis Palisson, l'arrière Briviste, également sélectionné par Marc Lièvremont pour le tournoi des VI nations a ensuite fait parler son adresse en réussisant plusieurs pénalités. En fin de match, Rosalen permet aux Montalbanais de décrocher le bonus défensif en s'inclinant sur le score de 19 - 14.

    Enfin Toulon qui jouait sans son demi-d'ouverture vedette, le meilleur réalisateur du top 14, l'anglais Johnny Wilkinson, pouvait compter sur l'argentin Contepomi pour le remplacer.

    En inscrivant 4 essais, Toulon a gagné ce match en empochant le point de bonus offensif car Montpellier n'a inscrit qu'un seul essai. Toulon ne menait que 14 à 13 à la pause car Montpellier, grâce à la botte de son arrière argentin Todeschini est resté à flot malgré les deux essais inscrits dans les 10 premières minutes par les joueurs varois. Mais en seconde mi-temps, les Varois consolident leur victoire en s'imposant face aux partenaires de Trinh-Duc et de Ouedraogo sur le score de 31 à 19.

    Ce Top 14 est passionnant et n'a pas fini de livrer tous ses mystères. Après avoir reçu le leader Clermont au cours de cette 19ème journée du Top 14, le Racing s'est rassuré en attendant de recevoir le nouveau leader, Castres, lors de la prochaine journée qui aura lieu les 19 et 20 Février. Les Castrais sont prévenus : ils sont attendus de pied ferme à Colombes!
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit

    Nombre de messages : 4750
    Age : 35
    Date d'inscription : 10/03/2005

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty Re: [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par Shogun le Jeu 28 Jan - 4:13

    j'en sais as beaucoup sur le top 14 d'ou je suis, mais j'ai l'impression que clermont est en bonne voie


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty Re: [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par peter le Sam 30 Jan - 22:38

    Le TOP 14 est un championnat très engagé qui n'a pas de compétition que le nom...

    Castres Olympique - Stade Français 32 - 14

    Malgré une entame de match laborieuse, le Castres Olympique a inscrit un incroyable 23 - 0 en seconde mi-temps. Chris Masoe , le troisième ligne néo-zélandais a fait un match énorme en seconde période en inscrivant notamment 1 essai. Bien que courtisé par Clermont, les Ospreys ou des clubs Japonais, il a choisi de prolonger son contrat de 2 ans à Castres. L'objectif de Castres est de terminer dans les quatre premiers afin de jouer au minimum le quart de finale à la maison. Après leur match contre le Stade Français, Castres occupe la première place du Top 14. Seul sujet de satisfaction pour le Stade Français, sa première mi-temps au cours de laquelle il a inscrit le plus bel essai de la saison en cours par l'intermédiaire de Geoffroy Messina qui conclut un merveilleux mouvement collectif jalonné par 19 passes successives en aplatissant le cuir dans l'en-but adverse. Néanmoins, le Stade Français est incapable de s'imposer à l'extérieur cette saison. Ils déplorent la suspension de deux de ses leaders de jeu, David Attoub suspendu 70 semaines et Julien Dupuy sanctionné 24 semaines. Prochaine échéance du Stade Français, son déplacement au cours de la 20ème journée à Bourgoin où il faudra gagner. La route des parisiens est parsemée d'embûches avec des déplacements à Brive, à Perpignan ou des matchs à domicile contre le Stade Toulousain, Clermont et le Racing.


    Racing Metro - Clermont 33 - 24

    Le Racing a créé la sensation de cette 19ème journée en surclassant Clermont. Ils ont inscrit 24 points en 24 minutes. Ils ont donné aux Auvergnats une extraordinaire leçon de réalisme car avec 30% de possession de balle, ils ont inscrit plus de 30 points au leader du championnat de France. En 10 ans de poule unique, on avait jamais vu un leader être mené 30 - 0 au début de la seconde mi-temps!
    Mais le grand mérite des joueurs de Vern Cotter a été de renverser la tendance en achoppant à deux points du bonus défensif (défaite finale 33-24). Comme contre Toulouse, l'entrée de Morgan Parra, le demi de mêlée des Jaunarts, a donné plus de liant au jeu de son équipe.


    Perpignan - Bourgoin 49-20

    Après leur exploit en Challenge Européen et leur victoire à Leeds 18-9, les Berjaliens savouraient leur qualification pour les quarts de finales en se ménageant lors de ce déplacement à Perpignan. A défaut de faire l'impasse de ce match, les Berjaliens ont surtout géré leur effectif. En effet, les prochaines échéances seront cruciales pour les co-équipiers de Benjamin Boyet qui visent le maintien dans le Top 14. Cela passe par un résultat suite à la réception du Stade Français lors de la prochaine journée sachant qu'après il y a le match en retard contre Bayonne, le fameux match de la peur, puis la réception de Montauban et le déplacement à Albi qui sont tous des adversaires directs pour le maintien. Seul motif de satisfaction pour Bourgoin qui s'est incliné lourdement 49 - 20 c'est d'avoir mis fin à l'incroyable série défensive de Perpignan qui n'avait plus encaissé le moindre essai à domicile depuis 663 minutes. Le mérite revient à Janin qui, servi par Senio, inscrit l'un des deux essais des joueurs de Bourgoin dans ce match à la 18ème minute.
    Du côté de l'USAP, le demi de mêlée Nicolas Durand est dans la réflexion pour la suite de sa carrière. Il hésite avant de prolonger son contrat à Perpignan car plusieurs clubs le courtisent dont le Racing qui lui offre la possibilité de rejoindre un club plus médiatiquement exposé que ne l'est le champion de France en titre. C'est un argument de poid dans l'optique de briguer une sélection en équipe de France. Autre argument tentant : le Racing lui offre la possibilité de former avec Juan Martin Hernandez, un demi d'ouverture d'envergure, une charnière de qualité. A 27 ans et après 6 ans passés à l'USAP, l'heure des choix à sonné pour Durand... Perpignan qui a raflé le bonus offensif demeure l'équipe la plus intraitable à domicile dans le top 14 car elle est la seule à avoir remporté tous ses matchs à la maison.


    Brive - Montauban 19 - 14

    Brive, c'est le tube de l'hiver. En effet, depuis la phase des matchs retours, Brive est l'équipe la plus performante avec 5 victoires en 6 matchs et 22 points pris entre la 14ème et la 19ème journée du Top 14. Même Castres et Clermont qui n'ont pris que 20 points, n'ont pas fait aussi bien. L'objectif de Brive est d'accrocher la 6ème place au dépens du Racing, de Toulon, du Stade Français et de Biarritz qui sont ses concurrents directs. D'ailleurs Brive aura l'occasion d'en découdre avec ses adversaires directs avant la fin de la phase régulière du Top 14. Brive va recevoir le Stade Français et Toulon à domicile et se déplacera à Biarritz et au Racing. De leur côté les Montalbanais ont eu le mérite d'arracher contre Brive le point du bonus défensif dans l'optique du maintien. S'ils ont été valeureux dans leur engagement on déplore la faiblesse de la mêlée fermée qui a été secouée par les Brivistes. Cela a coûté 8 pénalités à Montauban. Les Brivistes se sont donc nourris des faiblesses de la mêlée Montalbanaise pour consolider cette victoire amorcée par un essai d'anthologie d'Estebanez.


    Albi - Toulouse 6 - 24

    Ce match a vu la 25ème titularisation de David Skrela depuis qu'il est arrivé à Toulouse. Ce demi d'ouverture de 30 ans a accumulé les problèmes physiques ces derniers temps. Notamment une opération au ménisque du genou droit en Juin qui l'a écarté des terrains 5 mois. Au regard de son budget, le plus petit du TOP 14, certains trouveront normal qu'Albi occupe la position de lanterne rouge et se batte pour ne pas redescendre en PRO D2.


    Toulon - Montpellier 31 - 19


    Bayonne - Biarritz 15 - 0


    Le Classement à l'issue de la 19ème journée :

    1) Castres
    2) Clermont
    3) Perpignan
    4) Toulouse
    5) Racing
    6) Toulon
    7) Brive
    8 ) Stade Français
    9 ) Biarritz
    10) Montpellier
    11) Montauban
    12) Bourgoin
    13) Bayonne
    14) Albi

    Pour mémoire, les deux premiers sont qualifiés directement pour les demi-finales, les 3ème et 4ème gagnent le droit de jouer leur quart de finale à domicile contre le 5ème et le 6ème.

    Pour info, le Racing reçoit le leader Castres lors de la prochaine journée. Bien que me situant à 20 minutes à pied du stade de Colombes, je n'aurai pas à me déplacer aussi loin pour assister à ce match. Car il se déroulera dans mon salon grâce à sa retransmission le Samedi 20 Février à 14H30 sur les écrans de CANAL +.
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty Re: [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par peter le Sam 20 Fév - 13:50

    Cet après-midi c’est la 20ème journée du TOP 14.

    Clermont - Albi

    A 14H30, Clermont reçoit Albi. C’est le choc des extrêmes entre le troisième, Clermont, et Albi, la lanterne rouge. Privé de ses internationaux et de ses blessés, Clermont sera amoindri (Rougerie ne s’est pas remis de sa blessure aux nerfs qui relient le bras aux cervicales). Malzieu, Pierre, Bonnaire, Domingo, Parra sont au repos avec l’équipe de France qui s’apprête à se déplacer aux Pays-de-Galle vendredi prochain.
    36 points séparent les deux équipes au classement. Le budget global de Clermont est deux fois supérieur à celui d’Albi (19 millions d’euros pour Clermont contre 8,5 millions pour les Albigeois). L’effectif de Clermont est composé à 80% d’internationaux (sur 32 joueurs pro, 28 ont déjà porté le maillot de leur pays). Le plus gros salaire à Cermont c’est 24 000 euros mensuels contre 10 000 euros à Albi. Un sponsor doit payer un ticket d’entrée à Clermont de 200 000 euros. Clermont est la seule équipe avec Toulouse à être propriétaire de ses installations et de son stade. Le stade Marcel Michelin comporte 15 857 places, l’antre de l’ASMC, est un excellent outil de travail qui peut accueillir avec ses 12 loges et ses 21 salons 388 personnes dans l’espace VIP. Finalement, le seul point commun entre ces deux équipes que tout oppose c’est qu’aucune d’elle n’a déjà remportée le bouclier de Brennus. Lors de ses deux dernières défaites en Auvergne, les Albigeois ont encaissé 122 points (70-6 en 2006-2007 et 52-17 en 2007-2008)


    Biarritz – Brive 12-6

    Ça fait 17 ans que Brive ne s’est plus imposée en terre basque contre le BO. Lors des 14 dernières confrontations entre les deux équipes que ce soit en Corrèze ou aux Pays-Basque, Brive ne s’est imposé qu’une seule fois, la saison dernière (19-15 à Brive). Le BO est donc la bête noire de Brive et ce n’est pas hier que les Corréziens ont réussi à vaincre le signe indien car il se sont inclinés 12-6 en ouverture de cette 20ème journée malgré les absences du côté Biarrot de 5 joueurs incontournables : Harinordoquy, Traille, Barcella, Lund et Yashvilli. La victoire était impérative pour Biarritz afin de ne pas se faire distancer par les membres du TOP 6. La victoire est d’autant plus belle pour Biarritz que Brive était l’équipe la plus performante de ce Top 14 depuis six journées en engrangeant 5 victoires et 22 points inscrits. En fait, Brive, c’était le tube de l’hiver. Une défaite aurait quasiment éliminé Biarritz dans sa course aux barrages. Avant ce match, les Biarrots étaient neuvième du Top 14 à 9 points du sixième, Toulon. Le match contre Brive présentait donc un grand enjeu dans l’optique des barrages a fortiori contre Brive, le septième avant cette 20ème journée.


    Montauban – Perpignan

    Malgré ses problèmes financiers, Montauban se prépare à disputer l’un des matchs les plus importants à SAPIAC contre Perpignan, le leader du Top 14, en vue du maintien. En effet, à Montauban, l’équilibre financier est rendu précaire par l’absence d’un gros sponsor qui rassérénerait les dirigeants de ce club. Montauban fait partir de ces cinq équipes pour lesquelles la survie est devenue l’objectif prioritaire avec Albi, Bourgoin, Bayonne et Montpellier. Du côté de Perpignan, les perspectives sont plus réjouissantes car l’USAP vise un huitième bouclier de Brennus et un doublé historique après son succès l’an passé ! Jamais cette saison, les Catalans ne sont parvenus à enchaîner 4 victoires consécutives. Contre les Montalbanais, les joueurs de Jacques BRUNEL vont avoir l’occasion d’y remédier. Ce match entre Montauban et Perpignan marquera également la confrontation entre Julien Laharrague, le Montalbanais, et son Frère Nicolas Laharrague, le Perpignanais. Au cours du match aller en terre Catalane, l’USAP s’était imposé 28 à 9 en empochant le point de bonus offensif.


    Montpellier – Bayonne

    Montpellier jouera à 14H30 chez lui sans ses internationaux Fulgence Ouedraogo et François Trinh-Duc ainsi que Gorgodze qui sera suspendu. Du côté de Bayonne, Benjamin Fall, le meilleur réalisateur de ce top 14 avec 6 essais inscrits, est incertain du fait de ses cervicales. Pour la petite anecdote, ce jeune ailier talentueux de 20 est annoncé la saison prochaine au Racing. De même que pour Pepito Elhorga, la participation est remise en question du fait de problèmes aux aducteurs.
    Pourtant l’Aviron Bayonnais aura besoin de toutes ses armes pour se sortir de sa calamiteuse 13ème place.
    En l’absence de Fulgence Ouedraogo, c’est le demi de mêlée Héraultais, Julien Tomas qui est promu capitaine. Il aura pour mission de conduire son équipe vers un succès qui lui échappe chaque fois que Ouedraogo est absent. Car ce dernier est plus qu’un capitaine, c’est un leader de vestiaire qui sait galvaniser ses joueurs. C’est un véritable meneur d’hommes ! En cas de victoire, Montpellier ferait un grand pas en vue de son maintien qui serait acquis à 90%.
    L’Aviron Bayonnais reste sur 9 défaites consécutives en terres Héraultaises où les plus grandes équipes savent qu’il n’est jamais facile de s’imposer. La dernière victoire Basque à Montpellier remonte à la saison 1998-1999, victoire Basque 11-10, alors que les deux équipes évoluaient en Elite 2.


    Bourgoin – Stade Français

    Avec le retour d’Oeslshig, le Stade Français va enfin disposer d’un demi de mêlée de métier pour aller défier chez lui Bourgoin. En effet, Oelshig est de retour après sa blessure à la main lors du match à Montpellier le 30 Décembre dernier. Avec 137 points inscrits, Noël Oeshshig est le meilleur réalisateur du Stade Français cette saison dans le Top 14. Il devrait former une charnière avec Lionel Beauxis pressenti à l’ouverture. Avec la réception du Stade Français cet après-midi, Bourgoin entame une série de 3 matchs décisifs dans l’optique du maintien. Car le 27 Février, Bourgoin rencontrera chez lui l’Aviron Bayonnais dans le cadre d’un match en retard suite aux intempéries de Janvier, puis enfin le match à Montauban le 6 Mars sera déterminant afin de se maintenir dans le TOP 14. Le Stade Français sera privé de tous ses internationaux (Papé, Szarzewski, Marconnet, Bastareaud côté Français et Haskelle retenu dans la sélection anglaise). La période du Tournoi des VI nations n’est jamais favorables aux clubs qui fournissent des joeurs internationaux. Ce qui fait dire à Jacques Delmas : « Quand j’entends des entraîneurs se plaindre parce qu’ils n’ont pas de joueurs retenus en équipe de France, ils verront quand ça leur arrivera que la vie n’est pas si facile. » Le Stade Français n’a pas remporté une seule rencontre cette saison à l’extérieur bien qu’il a eu le mérite d’arracher quatre résultats nuls à Toulouse, Clermont, Toulon et Montauban. Les joueurs du Stade Français vont donc à Bourgoin abattre leur dernière carte dans la course à une qualification à la coupe d’Europe via le championnat. Une victoire à Bourgoin leur donnerait le droit d’espérer encore alors qu’une défaite sonnerait le glas de leurs espoirs de qualifications aux barrages et les obligerait à se concentrer sur leur quart de finale de H CUP à Toulouse.

    Racing Metro – Castres

    C’est le choc de cette 20ème journée entre le Racing, 5ème et Castres 2ème. Le match est retransmis sur Canal + à 14H15. Du côté Parisien, Nallet sera absent pour cause de sélection en équipe de France. Mais la bonne nouvelle vient du retour de Sébastien Chabal rétabli de sa lombalgie. Ce match sera d’autant plus croustillant pour Chabal qu’il va retrouver dans le camp d’en face le joueur qui lui a permis de sortir de l’ombre et de devenir populaire. En effet, l’action qui a rendu célèbre Chabal est un plaquage terrible que le joueur Français a assené sur un néo-Zélandais en Juin 2007. Le All-Black, Chris Masoe, avait été KO sur l’action et il avait même perdu une dent. Eh bien ce joueur néo-Zélandais va croiser la route de Chabal cet après-midi à Colombes où il défie le Racing avec son équipe de Castres. A noter que ce joueur fait une saison exceptionnelle à Castres et qu’il contribue en grande partie au succès de Castres cette saison. On a tous en mémoire par exemple l’essai qu’il a inscrit lors de la dernière journée contre le Stade Français. Il est le meilleur marqueur d’essais de son équipe avec 6 réalisations. De son côté, l’arrière, Romain Teulet compte 165 points inscrits au pied. Le Castres Olympique est la meilleure défense de ce championnat avec une moyenne dérisoire de 14 points inscrits par mach et 0,8 essai encaissés. Outre l’opposition entre Masoe et Chabal qui est très attendu, il faudra également suivre de près le duel que se livreront Jonathan Wisienwski, le meilleur réalisateur du Racing avec 149 points et Cameron McIntyre qui a déjà inscrit 106 points avec le Castres Olympique. Le hasard veut que le demi d’ouverture vedette du Racing, Jonathan Wisniewski a fait ses débuts dans le Top 14 à Castres dans l’ombre de Cameron McIntyre. Enfin un autre duel qui sera savoureux sera le choc entre les piliers Andrea Lo Cicero qui aura un esprit de revanche après avoir été oublié à 34 ans par le sélectionneur Italien et son homologue Dan Saayman, 35 ans, le Sud-Africain. Le Racing aura l’avantage d’accueillir une équipe qui sera entièrement privée de sa première ligne : Ducalcon s’est blessé avec le XV de France contre l’Ecosse, de même que Yannick Forestier (entrose d’une cheville) et Mathieu Bonello (fracture de la main). Le Racing est considéré comme la meilleure mêlée du Top 14.


    Toulouse – Toulon

    Toulouse sera privé de tous ses internationaux, Servat, Dusautoir, Poitrenaud, Clerc, Jauzion, Michalak, Poux, retenus en équipe de France. Millo-Chluski, Lamerat, Montès et Elissalde sont quand à eux blessés. Mais la force de Toulouse cette année, c’est son effectif pléthorique qui lui permet d’avoir une profondeur de banc et de remplacer en cours de match des joueurs par d’autres de niveau égal. A Toulouse, un remplaçant n’est qu’un titulaire décalé ! Du côté de Toulon, Mignoni est toujours blessé suite au match contre Montpellier le 27 Janvier dernier. Il se remet à petit à petit de sa blessure aux ischio-jambiers. Toulon sera également privé de son chef d’Orchestre, Wilkinson retenu en sélection anglaise et de son attaquant Rory Lamont mobilisé avec la sélection Ecossaise. Toulon sans Wilkinson reste-il impressionnant ? Oui car même sans lui, il y a des joueurs de classe internationale telle que l’Argentin Contepomi qui le remprelacera à l’ouverture ainsi que Sonny Bill Williams. Toulouse voit la ville en rose avec sa quatrième place dans le Top 14 et sa qualification en quart de finale de la H CUP à domicile. Aujourd’hui sixième, le RCT, quand à lui, n’a pas le droit à l’erreur s’il veut préserver son rang ! Victorieux au match aller 18-13 au stade Vélodrome, les Toulonais s’attendent à une réaction d’orgueil de la part des Toulousains !

    Contenu sponsorisé

    [TOP 14] Qui sera champion cette année ? Empty Re: [TOP 14] Qui sera champion cette année ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 13:49