Basic instinct

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Basic instinct
-80%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, filaire, 8 boutons) ...
19.99 € 99.99 €
Voir le deal

+2
cariv
Shogun
6 participants

    passion

    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 2:38

    pourquoi les choses qui vous passionne sont des passions ?
    (a part l'amour)


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    avatar
    cariv
    Nasty Newbie


    Nombre de messages : 66
    Date d'inscription : 16/04/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par cariv Mer 27 Avr - 8:12

    et encore une question.. pourquoi la plupart du temps, les hommes sont plus passionnes que les femmes? pasque je constate qu'autour de moi, les seuls passionnes sont des hommes. enfin, c'est peut etre seulement mon entourage aussi.. *egocentrisme*
    galeiade
    galeiade
    super posteur


    Nombre de messages : 734
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par galeiade Mer 27 Avr - 12:35

    Parce qu'elles m'intriguent, généralement les choses qui me passionnent sont des choses auxquelles je n'ai pas accès. Il y a aussi les passions qui m'apportent un plus dans la vie, des moments de bonheurs intenses qui me permettent de s'échapper de la vie tous les jours
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 13:04

    non, j'vous parle de Passion, pas de moment mais d'une chose qui vous apport et au quel vous apportez. Une passion fondamentale quoi


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    galeiade
    galeiade
    super posteur


    Nombre de messages : 734
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par galeiade Mer 27 Avr - 13:24

    heuuu c'est ce à quoi j'ai repondu shog, si je reformule ta question "pourquoi mes passions sont des passions ? "
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 13:34

    quand je dis passion, j'veux parler de cette chose qui vous anime que sa soit la musique le dessins l'ecriture, le skate board ou les papillote reveillons sa m'est egale, la question n'est pas là, la question est pourquoi cette chose là est votre passion ?


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    galeiade
    galeiade
    super posteur


    Nombre de messages : 734
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par galeiade Mer 27 Avr - 13:57

    ok, donc j'ai bien répondu à la question Smile
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 14:25

    bah non Very Happy
    je m'exprime mal.

    prenons un exemple concret, basé sur mon experience car j'ai que ca sous le coude, j'ecoute de la musique, depuis tres longtemps et j'ai une telle discographie que j'pourais faire palir un bon nombre de passionné, mais la musique, et t'elle une passion pour moi ? de cette question personelle decoule ma question generale, d'ou vien la passion ?

    limité cette investissement a l'interet que l'on porte a la chose passionelle n'est pas coherant, enfin je pense


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 14:46

    quel sont les origine de la passions, est ce nessecaire a l'homme, et est ce que la luciditée ne nous empeche pas toute passion ?


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Mara Mer 27 Avr - 15:23

    Shogun a écrit:quel sont les origine de la passions, est ce nessecaire a l'homme, et est ce que la luciditée ne nous empeche pas toute passion ?
    non, elle n'est pas "nécessaire" à l'homme. si on prend le terme passion au sens strict. Si on en croit les philosophes classiques, elle serait même nocive. Donc, selon un bon nombre d'entre eux, oui, la lucidité est censée les éloigner des passions, qui sont ce qui mène l'homme de façon non raisonnablement mais selon ses désirs.

    maintenant si on revient au plancher des vaches...
    Comme Cariv, les seules personnes vraiment passionnées que j'ai connues étaient des hommes. Je ne saurais en tirer aucune conclusion, mais je fais la même observation. (évidemment, j'exclue comme tu le demandais la passion amoureuse)

    Ce qui me fait penser que je ne suis pas passionnée, est qu'à une période de ma vie je me suis sentie passionnée par le cinéma et le théâtre. Je ne pouvais concevoir une semaine sans une répétition théâtrale et au moins une séance cinéma, avec toutes les lectures annexes que cela supposait dans mon esprit. Mais c'est une période où tout ce que je faisais me semblait nécessaire au bon fonctionnement de ma cage thoracique. Je ne pouvais pas respirer calmement si je n'avais pas un projet sur le feu.
    Mais depuis un bon moment rien ne me brûle plus. L'intérêt pour pas mal de choses est revenu, ou revient peu à peu, mais la traversée du désert a duré plusieurs années, avec les mensonges à soi-même que cela suppose. J'ai continué à lire des livres en faisant comme si cela m'intéressait...mais rien de tout cela ne m'aurait manqué si je ne l'avais pas eu.

    La passion, je la vois comme quelque chose qui vous consume. Je ne sais pas si elle est nécessaire, mais elle est en tous cas fascinante.

    Pour ce qui est des miennes, je me suis aperçue que même si elles étaient liées au plaisir solitaire, elles avaient fini par être partagées (et par exemple le théâtre est nécessairement une aventure humaine). Et comme la plupart des relations humaines sont à terme décévantes, dès que l'on décide d'être lucide sur soi-même et les autres, on fait vite le ménage... Les passions sont parties avec l'eau de la vaisselle quoi!

    Je ne crois pas qu'elles soient nécessaires à la vie, mais je pense que sans elles je ne sais pas où se situe la poésie, et que la vie n'a pas de goût sans ces brûlures là. Je ne pense pas que je serai de nouveau passionnée comme je pouvais l'être quand j'étais ado... mais je crois que l'intérêt revenant, je m'intéresse à de petites choses, qui me deviendront importantes, fussent-elles non passionnelles. Je pense que si j'ai plaisir à faire des photos, voyager, lire, chanter ou quoi que ce soit d'autre, au moins je me sentirai en vie.

    Je n'ai pas d'orgueil vis à vis de ça, c'est très surfait la pose du "passionné", ça demande des renoncements que je ne suis pas prête à faire, mes plus belles passions sont humaines et amoureuses, et tant mieux. Il faudrait viser la solitude et l'acharnement, je ne vise qu'un bonheur simple à souhait, banal au possible (aux yeux des autres, du moins), et ça fait du bien.

    Pour reprendre ton cas Shogun, je te dirais que je ne me considèrerais dans le meilleur des cas, non comme une passionnée de littérature (parce que je n'écris pas, entre autre, et que l'envie de publier ne me brûle pas), mais, de temps en temps, comme une lectrice passionnée par son bouquin et c'est déjà pas si mal. Je pense que pour la musique c'est pareil, c'est tellement vaste comme domaine, il y a ceux qui la font, ceux qui l'écoutent, ceux qui font les deux, et dans les trois cas, c'est un territoire vaste à souhait.

    arf, trop long, et pô organisé au mieux. sorry shogun.
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 15:30

    merci de ta reponce mara, il me vien quelque question, mais je ne peu les formuler avec asse de descence pour le moment.


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mélie
    Mélie
    super posteur


    Nombre de messages : 662
    Age : 33
    Localisation : Douai
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Mélie Mer 27 Avr - 15:35

    super jolie ta phrase chouchou ok-ok
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 15:41

    ok, donc celon toi nous ne pouvons nous passioné que par de petite chose, les mondes trop vaste, comme la musique ou la literature sont des endrois qui nous arache notre passion par insondabilité.

    on ne se passionne que par ce que l'on peu mesuré ?

    mais tu dis le contraire dans la poésie, et je comprend aussi ... mais la poésie en elle meme est elle limité ou insodable ? je parle là de la connaissence possible de la poésie, et non de ce qu'elle procure

    alors la passions serais aussi un empirisme ?

    ouch' je me pert un peu dans tes propos mara ...



    La passion, je la vois comme quelque chose qui vous consume. Je ne sais pas si elle est nécessaire, mais elle est en tous cas fascinante.

    oui, je suis aussi d'accord.


    en faite on ne peu retirer la passion amoureuse du concepte "passion"


    par contre je ne crois pas qu'il soit necessaire d'etre lucide sur soit meme pour ne pas avoir de passions, simplement cette lucidité fais que l'on ne se cherche plus de passion


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Mara Mer 27 Avr - 16:48

    Shogun a écrit:ok, donc celon toi nous ne pouvons nous passionner que par de petites choses, les mondes trop vastes, comme la musique ou la literature sont des endrois qui nous arache notre passion par insondabilité.

    on ne se passionne que par ce que l'on peut mesurer ?

    j'ai dit ça?
    je ne crois pas, ou alors je me suis mal exprimée. Je constatais juste que ce sont des mondes vastes, et je pense que tout objet de passion l'est nécessairement, du moins pour celui qui y plonge puisqu'il trouve de quoi nourrir un sentiment vaste.

    Je ne parlais pas en général, mais pour mon cas personnel. La littérature je ne l'envisage pas comme une passion puisque je ne vise pas à m'intéresser à tous ses aspects. Elle ne me dévore pas par sa diversité, je n'ai pas de douleur particulière à me dire que je n'en ferai jamais le tour. Les passionnés de littérature que je connais sont comme "pressés" de voyager dans les livres, et d'écrire, ils vivent souvent dans une sorte d'urgence, liée à leur passion, urgence que je n'ai pas, et j'en déduis que ce n'est pas une passion pour moi, puisque justement cette grandeur ne me provoque pas de vertige. Et aussi et surtout parce que je peux très bien me passer de lire pendant pas mal de temps sans ressentir de manque quelconque.

    La passion, il me semble, crée un manque qui objectivement n'a pas lieu d'être. La passion nous lie de façon importante à quelque chose qui n'est pas essentiel à la vie, au sens ou son manque ne met pas notre vie en danger, la passion crée cette illusion. La passion amoureuse le fait souvent, pour ne retenir que cet exemple.

    par contre je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'être lucide sur soi-meme pour ne pas avoir de passions, simplement cette lucidité fait que l'on ne se cherche plus de passion

    la lucidité, elle est toujours relative, mais elle englobe le "soi", comme le reste.

    le fait de ne pas avoir de passions n'est pas un but pour moi, c'est plutôt un simple constat. Mes passions ne naissent que de relations humaines, je n'ai jamais eu de "grandes" passions qui ne me soient que personnelles et non liées à une ou des rencontres, et je ne trouve pas que cela soit particulièrement bon signe. Je me bornais à constater que mes passions sont liées à la dimension humaine et que la lucidité sur ces relations, m'a ôté leur charme et la passion de ce que nous partagions avec. Par exemple, je garde un goût prononcé pour le théâtre, mais je ne fais plus partie d'une troupe et il coulera de l'eau sous les ponts avant que ce soit de nouveau le cas. La passion est partie, mais je pense que ce qui reviendra sera un goût plus sûr et un intérêt plus honnête car débarassé de sentiments mensongers qui accompagnent la passion souvent (flattage d'ego, etc).

    Cela a pu être un but pour certains philosophes (qui avaient tout de même pour passion la recherche de la vérité, qu'ils ont toujours tendance à ne pas vouloir considérer comme un objet de passion au sens commun, alors que je ne vois pas plus orgueilleux et passionné que cela, si louable cela soit-il par ailleurs).

    Mais je suis d'accord avec toi, que l'on ait recherché ou pas une forme de lucidité, celle-ci peut nous désabuser et emporter sur son sillage bien des plaisirs et bien des intérêts.
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 16:59

    La passion amoureuse le fait souvent, pour ne retenir que cet exemple.
    tete1 tete1 tete1 tete1 tete1 tete1 tete1 tete1

    lolll

    merci de ta reponce mara.

    tu me fais comprendre que c'est une question qui ne trouvera de reponce sensé que lorsque je serais pres a la chercher en moi.

    merci


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 17:00

    je devrais plutôt placer ce topic dans psychologie non ?


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    passion Empty Re: passion

    Message par Shogun Mer 27 Avr - 17:40

    c'est triste.


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    avatar
    Titsta
    Nasty Newbie


    Nombre de messages : 17
    Date d'inscription : 29/01/2006

    passion Empty Re: passion

    Message par Titsta Mer 1 Fév - 5:46

    Je suis loin encore d'avoir bâtis mon modèle psycologique jusqu'à la passion.
    (Mon but, avec ce modèle, c'est d'arriver à créer des intelligences artificielles capable d'émossion… donc les passions en feront partit…)

    Et j'avoue que ça m'interpelle d'avoir lu (je ne sais plus qui l'a écrit) que les femmes n'était pas passionnés. Rolling Eyes

    Je recite un extrai de ce qu'a dit mara qui touche d'assez près mon modèle :

    La passion, il me semble, crée un manque qui objectivement n'a pas lieu d'être. La passion nous lie de façon importante à quelque chose qui n'est pas essentiel à la vie, au sens ou son manque ne met pas notre vie en danger, la passion crée cette illusion. La passion amoureuse le fait souvent, pour ne retenir que cet exemple.

    Dans mon modèle, on possède plusieurs pulsions associé à une notion de désir. (pas que les sexuelles, mais d'autre aussi… mais je dévelloperais que si on me demande…)
    Associé à ces pulsions, il y a des manques forcément (notion de souffrance)
    Et quand on les combles, il y a un effet de plaisir.

    Habituellement, lors de notre apprentissage de la vie, c'est l'association du plaisir (qui attire notre attention sur un acte) à la disparition du manque (donc de la souffrance) qui nous conditionne à agir (pulsion) quand on ressent un manque pour provoquer un plaisir.
    (C'est le célèbre gosse qui avant beuglais tout le temps dès que quelque chose n'allais pas, et qui apprend qu'à chaque fois qu'il beugle… les parent lui mettent un biberont dans la bouche… en faisant l'association, il apprend ainsi à beugler quand il a faim…)

    (bon ça y est… je rerentre dans les détails… Rolling Eyes )

    Bref, dans mon modèle, quand on comble une pulsion, le plaisir provoqué calme aussi temporairement les autres pulsions.
    (Quand on fait l'amour… on a rarement faim en même temps…)

    Le problème, (enfin, vu que l'humanité, et les formes de vie se sont dévellopé avec ce fonctionnement, c'est que c'est pas tout à fait un problème… ) c'est que, du coup, le cerveau peut "se tromper" et associer dans un processus d'association, l'acte qui a créé ce plaisir à une autre pulsion.

    Résultat, il se crée une sorte de pond psycologique, qui se renforce plus on l'utilise. Car en atténuant seulement temporairement une pulsion en croyant la combler réellement, on crée l'apparition d'une sorte d'effet de dépendance.
    Puisque dès que l'atténuation ne fait plus d'effet, le manque reprend.
    Et comme on a comblé en partie la vraie pusion, il faut vraiment augmenter les doses pour obtenir le même plaisir.

    ça explique aussi pourquoi une passion n'a jamais l'air comblé.


    Bon… là il s'agit seulement du mécanisme simple… je n'ai pas parlé de l'effet de la conscience, ou des mots… sur les passions, qui à mon avis gère le phénomène.
    Je n'ai pas non plus parlé du mélange des pulsions… parce qu'on comble quasi toujours directement plusieurs de nos pulsions dans nos actes…

    Bref… Embarassed sans rentrer dans les détails, je pense qu'une des sources de la passion proviens de ces déviations établis entre nos pulsions.

    (Je sais pas si j'ai été très clair… Embarassed )

    Contenu sponsorisé


    passion Empty Re: passion

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 7 Juil - 0:40

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser