Basic instinct

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Basic instinct
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

    ZIDANE : UN PORTRAIT DU XXIème SIECLE

    peter
    peter
    Posteur amateur


    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    ZIDANE : UN PORTRAIT DU XXIème SIECLE Empty ZIDANE : UN PORTRAIT DU XXIème SIECLE

    Message par peter Sam 3 Juin - 23:21

    J'ai été voir au cinéma ZIDANE : UN PORTRAIT DU XXIème SIECLE.

    Ce documentaire est nullissime...

    C'est le genre de film que je vous recommande si vous êtes accompagné d'une jolie fille et que vous avez envie de flirter un peu pendant la séance. Car de toute manière il n'y a que ça d'intéressant à faire pendant un film pareil.

    Enfin, je vais essayer de vous en parler en toute objectivité.

    Vous vous souvenez peut-être de Charles BIETRY à l'époque où il commentait les matchs de première division sur CANAL + à la fin des années 80. A la mi-temps des matchs, pour meubler, il faisait voir au télespectateur la CAMERA ISOLEE. Il s'agissait d'une caméra qui suivait un joueur en particulier. ZIDANE : UN PORTRAIT DU XXIème SIECLE est un film basé sur ce même principe à la différence qu'il n'y a pas une caméra mais 17 caméras haute-définition qui sont braquées sur ZIDANE à l'occasion d'un match de liga.

    Le match a lieu le 23 Avril 2005 et les 17 caméras filment ZIDANE du coup d'envoi au coup de sifflet final. C'est en tout cas la promesse qui est faite au spectateur au début du film. Mais il s'avère que le film va se terminer un peu avant le coup de sifflet final au moment précis où ZIDANE sera expulsé du terrain suite à un carton rouge qu'il prend en même temps qu'un joueur adverse.

    L'affiche est alléchante puisqu'elle oppose au stade SANTIAGO BERNABEU le REAL DE MADRID à VILLAREAL. Quand on sait qu'à l'issue de la saison passée les deux équipes se sont qualifiées en Champion's league, on mesure toute la portée de cette rencontre. Sur le terrain il y a une pluie de stars : RONALDO, BECKHAM, ROBERTO CARLOS, RAUL, CASILLAS, FIGO, etc... Du côté de VILLAREAL, on reconnaît les principaux demi-finalistes de la champion's league cette année : JOSE MARI, FORLAN, JUAN PABLO SORIN, RIQUELME, etc...

    Et évidemment, il y a un joueur qui éclabousse ce match par son génie : ZINEDINE ZIDANE.

    Il y a 17 yeux braqués sur ZIZOU qui nous permettent de le voir sous tous les angles... Tantôt la caméra nous montre les images d'un écran de contrôle et prend de la distance par rapport à ZIZOU, tantôt elle nous offre des gros plans sur ZIDANE qui nous donnent l'impression d'être placé à côté du joueur, captant le moindre de ses faits et gestes.

    Ce film ne s'adresse qu'aux connaisseurs... Le profane se sent très vite exclu par ce documentaire dont le projet n'est pas de fixer le ballon mais un joueur en particulier.

    En première mi-temps, on voit le Madrilène PAVON faire un tacle un peu viril sur FORLAN. Pour moi il n'y avait pas faute car le défenseur joue le ballon. Mais l'arbitre siffle pénalty. Au lieu de nous montrer le pénalty, la caméra continue de filmer ZIDANE. Donc à défaut de voir le premier but de VILLAREAL on va l'entendre... C'est en tout cas le bruit des filets qui claquent que l'on perçoit et qui nous indique qu'il y a but.

    Donc le néophyte qui ne s'intéresse pas au football est décroché car on lui demande à travers ce film de faire des efforts pour deviner ce qu'il se passe hors caméra.

    Ainsi en seconde mi-temps, on voit RONALDO inscrire un but. Le profane peut penser qu'il y a but. Mais la caméra ne montre pas la joie des Madrilènes, le jeu semble se poursuivre pour ZIDANE comme si de rien n'était. La caméra s'attarde juste sur le tableau d'affichage qui est bloqué à 1-0 pour les visiteurs. Il faut donc deviner que le but n'a pas été validé pour un hors jeu ou pour une faute que l'on n'a pas vu. Donc ce film est sensé nous montré comment un joueur en particulier, ZINEDINE ZIDANE pèse à lui tout seul sur le sort d'une rencontre de football. Mais en réalité, on ne voit que ce joueur et il n'y a que les amoureux du ballon rond qui vont pouvoir deviner ce qu'il se passe dans ce match en épiant les réactions des autres joueurs, une clameur dans le stade, ou tout autre indice...

    Pour rompre avec la monotonie de plans qui filment inlassablement ZIDANE dans ses courses, les cinéastes nous offrent à défaut de dialogue, des sous-titres qui font parler ZIDANE.

    Le joueur nous raconte que lorsqu'il était petit, il aimait commenter ses propres actions en imitant la voix de Pierre CANGIONI, le présentateur de TELEFOOT.

    On découvre que ZIDANE est un joueur mytique avec un côté mystique. Car une fois lors d'un match, il lui est arrivé quelques chose d'extraordinaire. En recevant le ballon, il a su exactement, qu'il allait marquer un but.

    Il pense en entrant sur un terrain, qu'un match est déjà joué, que le scénario est déjà écrit. Ce fatalisme peut se résumer dans le titre d'un recueil de nouvelles de Paulo COËLHO : MAKTOUB (" c'est écrit " en arabe).

    Ce n'est pas dans le film, mais je vous rappelle que ZIDANE doit avoir en effet un côté mystique car il a déclaré dans une interview à FRANCE FOOTBALL que c'est une voix dans la nuit, à trois heures du matin, qui lui aurait dit de revenir chez les Bleus : " Jusqu'à mon dernier souffle, je ne le dirai pas, c'est trop fort. Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas. C'est quelqu'un que vous ne rencontrerez probablement jamais. Moi-même je ne m'explique pas cette rencontre. Cette personne existe mais ça vient de tellement loin. Et là, durant les heures qui ont suivi, j'étais seul avec elle et, chez moi, j'ai pris la vraie décision de revenir. Je n'avais jamais connu ça, j'étais comme interdit devant cette force qui dictait ma conduite et j'ai eu comme une révélation : j'ai eu soudain envie de revenir aux sources, à celles de mes débuts dans le foot professionnel, quand je n'étais personne, qu'on ne me connaissait pas et que j'étais tranquille à apprendre mon métier, à grandir. J'ai eu envie de retrouver tout ça. Je devais obéir à cette voix qui me conseillait. "

    Donc ZINEDINE ZIDANE est le Jeanne d'Arc du football Français. Espérons que l'équipe de France ne finira pas la coupe du monde sur un bûcher allumé par l'Angleterre!

    Enfin pour le connaisseur, ce documentaire nous permet d'apprécier tous ces gestes que ZIDANE réalise dans un match et qui justifient sa très grande classe. Lorsqu'il reçoit le ballon, il commence par l'aimanter par un contrôle, ensuite il y a ses longues chevauchées balle au pied avec ce toucher de balle si particulier. Le film nous montre la réalité âpre d'un match de football caractérisé par un engagement physique important. Les caméras nous permettent de voir le joueur au plus près mais également de l'entendre parler à ses partenaires. Son vocabulaire se résume essentiellement à deux mots qu'il utilise dans ses appels de balle : " Hey! Ahi! " En Espagnol, ça signifie " Hep! Ici! "

    ZIDANE a de l'allure sur un terrain. C'est un grand seigneur.

    A la mi-temps, les réalisateurs nous font un résumé de l'actualité de ce 23 Avril 2005. Il y a eu des morts dans le monde, notamment à Najaf, en Irak, suite à un attentat à la voiture piègée. Et en second plan, sur les lieux du drame, l'image nous montre un jeune homme qui porte un T-shirt du Real estampillé au nom de ZIDANE!

    Les réalisateurs nous relatent les nombreux évènements qui ont émaillé l'actualité du 23 Avril pour nous rappeler que cette date ne se résume pas à une promenade dans un parc, si on peut appeler ainsi un match de football!

    C'est ces nombreuses images sur l'actualité qui justifient peut-être le titre pompeux et présomptueux du documentaire : " ZIDANE : un portrait du XXIème siècle. "

    En seconde mi-temps par la magie de leur caméra, grâce à des images parfois plus floues, on devine la fatique de ZIZOU.

    On continue de voir le joueur se mouvoir sur le terrain, avec différentes musiques du groupe Rock Mogwai en arrière fond. Parfois, c'est la chaude ambiance du stade qu'on entend.

    Madrid va égaliser grâce à un débordement sur l'aile de ZIDANE qui offre l'égalisation à un de ses coéquipiers (Ronaldo ?).

    Madrid va inscrire un second but où ZIDANE ne sera pas impliqué.

    Ensuite, il y a l'épisode du carton rouge où je n'ai pas du tout compris ce qui a justifié l'expulsion de ZIDANE.

    Tout au long du match, ZIDANE donne l'impression d'être un animal traqué, une bête engagée dans un combat physique de tous les instants. Ce film nous montre le travail ingrât du joueur sur le terrain, ses courses vaines, ses appels de balle, ses moments de fatique. Il n'y a qu'à la fin du match où un échange de sourire avec Roberto CARLOS lui redonne une dimension humaine.

    Le reproche majeur que je ferai à ce film est de mépriser les néophytes. Il ne s'adresse qu'aux passionnés de ballon rond et ne va donc pas inciter les autres à aimer davantage ZIDANE. Ce film n'a pas une dimension populaire qui viserait à conquérir un public qui va au-delà des fans de foot. Mais même quand on aime le football, on ressort de ce film un peu frustré de ne pas avoir vu les buts entièrement, leur construction, et les autres joueurs. Ce film a peut-être voulu nous prouver qu'un grand footballeur ne peut pas atteindre à de grands moments s'il n'a pas sous soi un amas de petits moments sur lesquels grimper. C'est donc tout le travail inintéressant du joueur qui est passé au crible. Mais en même temps, les réalisateurs de ce documentaire ont rompu toute la magie de ce sport en le décortiquant. Le football, c'est un peu comme une grenouille : si on le disséque, il meurt. Grâce à ce film, les moindres gestes de Zinedine ZIDANE deviennent d'un ennui... immortel!

    Donc je vous recommande d'aller voir ce documentaire avec votre copine. En plus, vous aurez une excellente occasion pendant le film de lui faire croire que vous vous intéressez davantage à elle qu'au football!

      La date/heure actuelle est Lun 4 Juil - 3:21

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser