Basic instinct

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par peter le Sam 19 Déc - 0:19

    Ce topic est consacré à un chef d'oeuvre de la littérature du sport : le dictionnaire amoureux du rugby de Daniel Herrero.

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Herrero-dictionnaire-amoureux-rugby-2003-1

    Dans ce très beau livre, Daniel Herrero nous fait partager son rêve d'un pays qui se nomme ovalie... S'il n'existe déjà, plus vaste qu'un état... C'est un état d'esprit. On tombe tout de suite amoureux devant l'érudition de Daniel Herrero et sa verve littéraire qui parvient à nous transmettre sa passion du rugby grâce à la magie de son écriture. Avant de sélectionner les plus beaux morceaux de ce que j'ai déjà lu, je tiens à faire une critique. Ce livre n'a nullement la prétention d'être un ouvrage rigoureux d'un point de vue historique. Son attrait, c'est moins la rigueur de ce qu'il affirme que la fougue de son écriture. Je vais vous prouver que ce livre n'est pas exempt d'hénaurmités à travers deux exemples où l'on peut douter légitimement de la véracité de ce qui est écrit :

    Dans un article consacré à l'origine du bouclier de Brennus, Daniel Herrero nous raconte que la première finale de l'histoire du championnat de France a opposé (déjà) le Racing Club de France au Stade Français. C'était en 1892. Et devinez qui a été désigné pour arbitrer ce match ? Le baron Pierre de Coubertin! C'est d'ailleurs Pierre de Coubertin qui conçut le célèbre trophée, le bouclier de Brennus qui aurait dû selon toute logique s'appeler Bouclier de Coubertin! Or malgré ce que vous allez lire, cette finale fut remportée par le Racing!

    En 1892, devant une maigre assistance, le Bouclier de Brennus fut ainsi confié au capitaine du Stade Français vainqueur de la première finale. Dictionnaire amoureux du rugby page 85

    Une autre hénaurmité relevée dans ce livre :
    Le maître de guerre Lao-Tseu a dit : " Pour rassurer les hommes, tiens-toi derrière eux." Il n'y connaissait rien au rugby, mais il avait tout compris!
    Dictionnaire amoureux
    du rugby page 46

    Dans ce dernier passage, Daniel Herrero veut parler du poste d'arrière, le n°15, rendu célèbre par Serge Blanco qui a développé sa ligne de vêtement mais surtout qui a porté ce numéro avec brio au cours de sa carrière. L'arrière est le dernier rempart d'une équipe de rugby. Ce passage est erronné à deux niveaux :
    1/ Daniel Herrerro confond Lao-Tseu avec un maître de guerre qui doit être apparemment Sun-Tsu, qui a écrit l'art de la guerre.
    2/ La citation exacte de Lao-Tseu dans le Tao-Te-King est : " Pour commander les hommes marche derrière eux." C'est en effet une jolie formule qui s'applique à l'arrière dans une équipe de rugby.

    Maintenant, place aux plus belles citations que j'ai relevées dans les 100 premières pages.

    A propos de l'ailier, Herrero écrit :
    Ses jambes n'en font qu'à leur tête.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 17

    Voici maintenant dans le registre people, un morceau savoureux :
    Quand on entend parler les rugbymen puis les footballeurs anglais, on comprend que les deux sports ne jouent pas le même rôle social. Will Carling était l'amant de la princesse Diana alors que David Beckham a épousé une Spice Girl. No comment!
    Dictionnaire amoureux du rugby page 29

    Il résume ici assez bien le paradoxe du rugby :
    Si le rugby n'est pas en Angleterre un sport du peuple, il est en revanche très populaire, incarnant l'élégance traditionnelle, l'esprit de corps, l'orgueil, dans lesquels les Anglais aiment se reconnaître.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 31

    Dans son article consacré à l'Argentine, il cite Jean Lacouture :
    Un rugbyman argentin, c'est un Italien qui parle espagnol et rêve d'être Anglais.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 38

    En parlant de l'hymne gallois " Land of my father " :
    Ce chant sorti des entrailles des mines pourrait bouleverser le plus sinistre des croques-morts, le plus sévère des inspecteurs des impôts!
    Dictionnaire amoureux du rugby page 42

    Pour les amateurs d'histoires drôles :
    Un jeune paysan timide arrive au Stade Toulousain.
    - Tu veux jouer ? lui demande Henri Fourès.
    - Oui, monsieur.
    - Tu es costaud. Tu joueras avant.
    - Non, monsieur, je voudrais jouer en même temps que les autres.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 56

    A propos d'un ballon mort, Herrero cite Blondin, incontournable :
    C'est un ustensile réduit à son enveloppe charnelle, mais privé d'âme et déserté par l'esprit du jeu.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 64

    A propos de bière, il cite un autre auteur incontournable dans l'univers du rugby, Denis Lalanne :
    Plus vous avalerez de houblon, et plus tard on vous mettra en bière.
    Dictionnaire amoureux du rugby page 77

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. La suite au prochain épisode!
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par peter le Mer 23 Déc - 15:03

    Je continue ma lecture du dictionnaire amoureux du Rugby avec autant de délectation.
    J'adore cet auteur Daniel Herrero qui a un charisme incroyable. Pour qui a eu l'occasion de l'entendre ou de le voir dans une émission, il a l'art de transmettre aux néophytes sa grande passion pour ce sport.
    Je me souviens notamment d'une émission sur France 2, CAMPUS, dans laquelle il faisait la promotion de son dictionnaire. A l'époque, le présentateur, Guillaume Durand, prenait un malin plaisir à réunir sur son plateau des personnes qui venaient d'horizons très différents. En l'occurrence, il avait invité Bernard Henri Lévy en même temps que Daniel Herrero. Le dictionnaire amoureux du Rugby était présenté comme le livre indispensable pour mieux comprendre et apprécier la coupe du monde 2007. Après le succès des Français en quarts de finales contre les All-blacks, Daniel Herrero faisait part de ses impressions par rapport à une équipe tricolore qu'il jugeait pingre au niveau du beau jeu. Il a parlé avec tellement de passion et de verve, que Bernard Henri Lévy qui ne connaissait rien au rugby et qui ignorait avant cette émission qui était Daniel Herrero, était totalement subjugué. Après avoir bu ses paroles, il a dit à l'attention de Guillaume Durand : " Je crois que Herrera (sic) m'a donné envie de regarder la demi-finale entre la France et l'Angleterre!"
    Ce livre me passionne car je suis avant tout un grand amoureux du ballon rond. Or je me rends compte qu'il est impossible de se pencher sur le genèse du football en faisant l'impasse du rugby. Car le football et le rugby sont les deux branches d'un même arbre. A l'origine, ils ne formaient qu'un seul et même sport comme le prouve d'ailleurs la confusion que provoque encore pour nous européens ce que l'on appelle aux Etats-Unis " le football ". Pour un américain, le football n'a rien à voir avec le " soccer ". C'est un sport qui s'apparente davantage au rugby même si ses règles sont très différentes et autorisent notamment le jeu de passes à la main en avant. Néanmoins, il est un avatar du rugby et témoigne par son nom de ses origines communes avec le rugby et le " soccer ".

    A ce sujet, Daniel Herrero écrit :
    Même si c'est difficile à croire, Pelé, Zidane, Garuet et Zinzan Brooke ont sportivement un même ancêtre, quelque part dans un collège anglais. Il n'y a finalement pas si longtemps que ça.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 219 et 220

    Il écrit aussi :
    A l'âge de pierre du sport, dans l'Angleterre Victorienne du XIXème siècle, le football et le rugby forment un même jeu, le football, qui n'a rien à voir alors avec le football d'aujourd'hui. [...] Il s'agit de botter une vessie de porc vers une cible plus ou moins établie, mais surtout de se défouler en se rentrant copieusement dans le lard malgré les redingotes et les hauts-de-forme chèr à la bourgeoisie anglaise.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 214

    Le drop est là pour nous rappeler les origines communes du football et du rugby!
    Pour faire simple, l'histoire du rugby est associée au collège de Rugby petite bourgade non loin de Londres dans laquelle un dénommé William Webb Ellis a été le premier a se saisir du ballon à la main pour aller marquer dans l'en-but adverse. Pour la petite anecdote, ce fondateur des règles modernes du Rugby, est enterré dans le sud-est de la France, à Menton, ville réputée au XIXème siècle pour guérir de la tuberculose.
    Pour reprendre une formule toute faite, mais tellement vraie : " Le rugby est un sport de voyous pratiqué par des gentlemen alors que le football est un sport de gentlemen pratiqué par des voyous. "
    Le rugby reste en effet l'apanage d'une élite sociale alors que le football est davantage populaire et a été le moyen d'expression privilégié de populations urbaines variées happées par la révolution industrielle en quête d'une identité commune.
    De par ses origines aristocratiques, le rugby a longtemps privilégie le jeu sur l'enjeu. L'amateurisme a toujours été associé à ce sport dans lequel on s'est longtemps affronté sans chercher à comptabiliser les points : uniquement pour la beauté du jeu! Le rugby a toujours été en Angleterre le symbole d'une classe moyenne aisée et éduquée. Il a gardé cette image de sport élitiste.
    Aux antipodes, le football s'est vite professionnalisé.
    Ce qui m'intéresse arrivé à la moitié de ce livre, c'est de comprendre pourquoi le rugby s'est développé au sud de la Loire en France au point d'être associé à la région sud-ouest. Par exemple, au sud-est, le Rugby Club de Toulon est une exception qui confirme la règle.
    A l'est, il est impensable d'imaginer un club de rugby dans le top 14. Encore moins au nord. En fait, le Racing Metro et le Stade Français sont deux oasis méridionales dans le désert du nord!
    Le rugby a une dimension culturelle et sociale. Si le rugby s'est essentiellement développé dans les pays du Commonwealth tels que l'Australie, l'Afrique du Sud ou la Nouvelle-Zélande, des pays dans lesquels l'Angleterre avait un lien avec ses dominions, il ne s'est pas répandu de la même manière dans d'autres pays tels que l'Inde :
    Soixante ans après la fin du Taj, les Indiens immigrés en Angleterre ne jouent toujours pas au Rugby...
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 94
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit

    Nombre de messages : 4750
    Age : 35
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par Shogun le Mer 23 Déc - 16:41

    héhé, j'ai pas finis de te lire mais je m'empresse de te dire que je me regale !


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par peter le Ven 1 Jan - 13:57

    Merci Shogun, tu m'encourages à poursuivre ce topic. J'ai terminé la lecture complète de ce dictionnaire hier. Mais la question reste entière : pourquoi le rugby est un phénomène régional en France qui a embrasé le sud-ouest. Prenons l'exemple du Pays-Basque qui compte deux représentants dans le TOP 14 (l'Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique). Le rugby est un sport qui suscite beaucoup d'engouement à St Jean de Luz. Pourtant dès que l'on traverse la frontière Espagnole, il n'y a aucune trace de pilar, de doubles poteaux et de ballons ovales à St Sebastian et dans l'ensemble du Pays-Basque Espagnol!!! Les espagnols sont cependant reconnus pour leur sens du combat et de l'orgueil! Pourquoi le rugby s'est répandu dans une partie du pays-Basque en particulier et pas dans les autres ? En fait, personne n'a la réponse!

    Revenons à l'Angleterre : au XIXème siècle, sous l'empire Victorien, on pouvait dire que le soleil ne se couchait jamais sur l'empire Britannique. C'est ainsi que l'Angleterre a exporté ce sport dans ses différentes colonies : Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud, etc... Mais en Inde, il semblerait que les Indiens ont rejeté le rugby au profit du Cricket :

    Il y a finalement aujourd'hui autant de rugby en Inde que de hockey sur glace dans le sud Saharien!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 93

    S'il pose une question auquel il ne parvient pas à apporter de réponse, ce dictionnaire amoureux du rugby soulève plein d'autres questions toute aussi passionnantes auxquelles il donne des réponses :
    Pourquoi le rugby a longtemps été réfractaire au professionnalisme en privilégiant l'amateurisme. ça mérite un post spécial pour y répondre.
    Et surtout, quelles sont les origines du rugby ? Et là, on a commencé à y répondre en expliquant que le Rugby et le Football étaient les deux branches qui provenaient du même tronc. J'en prends pour preuve l'origine du mot essai. En effet, lorsqu'un joueur de rugby applatit le ballon dans l'en-but adverse, on dit qu'il a inscrit " un essai " quand dans le football " atteindre la cible" se traduit par " inscrire un but ". En effet, l'origine de ce mot atteste que le Rugby et le football formaient un seul et même sport et que le rugby dans ses premières années étaient un jeu au pied :

    L'essai doit d'ailleurs son nom curieux à la règle qui prévalait en Angleterre au XIXème siècle. A l'époque, le football-rugby ne faisait pas la part belle au jeu à la main, mais il fut très vite admis que porter la balle jusqu'à l'en-but adverse était une sacrée épreuve. Ou tout au moins une entreprise suffisamment périlleuse pour que ses auteurs en soient récompensés : ils obtenaient ainsi le droit de tenter un but au pied. Si le botteur réussissait à envoyer le ballon entre les poteaux, son équipe marquait un point. L'essai seul n'était donc qu'une graine de marque plantée dans le territoire adverse. Pour germer au tableau d'affichage, la marque devait être "essayée". Voilà l'explication de ce nom bizarre!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 196

    Donc si l'on suit bien, le rugby est né en 1823 au collège de Rugby, petite bourgade anglaise du Warkwikshire sur l'Avon au bord duquel naquit aussi Shakespeare. En effet, ne faut-il pas être parfois un poète pour parler de rugby ? Il est né à partir du moment où un élève de ce collège, William Webb Ellis se saisit du ballon à la main pour aller dans l'en-but adverse. Mais il fallut attendre 1886 et le concile de Cheltenham pour que l'essai change de statut . En effet, dans un souci de privilégier le jeu à la main, il fut décidé que l'essai concrétiserait une action collective en rapportant 1 point alors que la transformation en rapporte 3.
    En 1894, l'essai est passé de 1 à 3 points.

    Pendant quatre-vingt ans, l'essai et les buts de pénalités rapportèrent donc le même nombre de points. Le rugby ne cessa ainsi jamais d'être un sport de pieds!
    Il fallut attendre 1971 pour que l'essai soit définitivement couronné comme la marque de référence. Jean-Claude Skréla eut l'honneur de marquer le premier essai international à quatre points, au Stadium de Toulouse contre l'Australie. Le Moyen-Age d'Ovalie arrivait à son terme...
    L'essai à cinq points en 1992 confirma la tendance et fit une part plus belle encore à l'offensive collective, l'attaque à la main et la circulation de la balle.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 197 et 198

    Le mot de la fin revient évidemment à Daniel Herrero qui conclut d'une belle formule cette évolution qui a vu le rugby se différencier davantage du football à travers le statut nouveau accordé à l'essai :

    L'essai aurait pu changer de nom pour s'appeler réussite!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 198

    La suite au prochain épisode!


    Dernière édition par peter le Sam 2 Jan - 1:34, édité 1 fois
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par peter le Ven 1 Jan - 19:23

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Ce dictionnaire amoureux du rugby est une véritable mine d'informations. Il constitue un trésor d'érudition. Voici quelques exemples :

    1°) Pourquoi le coq est-il l'emblème du XV de France ?

    Regardons autour de nous : kangourou australien, gazelle sud-africaine, puma argentin... Rapides, affûtés, puncheurs! Le nôtre, il est un peu couillon, et surtout, il chante les deux pieds plantés dans le fumier! [...]C'est aux Romains qu'on doit ce rapprochement entre l'animal et nous, tout simplement parce qu'en latin, "gallus" signifie coq. De là à identifier les Gaulois et le fier volatile, il n'y avait qu'un pas, que Jules César fut, paraît-il, le premier à avoir fait.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 128 et 129

    Et le meilleur pour la fin :
    L'équipe de France de rugby l'a pour sa part adopté en 1922, où on le vit apparaître pour la première fois sur les maillots lors d'un match contre... le pays de Galles.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 129

    2°) Pourquoi dans le rugby ou dans le football on dit parfois d'un joueur qu'il " enrhume " son adversaire ? Et cette expression peut être employée lors d'un match en plein mois d'août dans le sud de la France...

    Lorsqu'un attaquant réussit à leurrer son adversaire par une feinte de passe ou un crochet, et file sans même être touché, il laisse alors dans son sillage le rire du public et un courant d'air terrible qui vient décoiffer le malheureux défenseur et glacer son moral. On dit alors que l'attaquant a enrhumé son adversaire direct...
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 136 et 137

    3°) Pourquoi dit-on d'un joueur " qu'il court comme un dératé " ?

    Je compris plus tard que "dératé", c'est n'avoir pas de rate, organe dont on dit qu'il donne le point de côté. Rien de pire que ce petit coup de poignard qui vous saisit en plein match et vous empêche de courir... Le dératé n'a pas ce genre de problème. Il court et rien ne l'arrête. Comme les chevaux auxquels on enlève la rate pour supprimer l'émission de bile noire, et accélérer leur foulée. Mon père était un cheval de course!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 154

    4°) Pourquoi parle-t-on d'un derby pour désigner une rencontre qui oppose deux villes voisines ?


    Le derby était en fait une sorte de soule pratiquée au XVIIIème siècle en Angleterre par les paroisses voisines de Saint Peter et All Saints, dans le Derbyshire.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 155

    5°) Qu'est-ce que le French-flair ?

    Les Irlandais ont le fighting spirit, les Néo-Zélandais la disciplin, les Argentins les cojones, et nous, le french flair. Traduisez : le flair français. L'expression nous vient des Anglais, eux si fortement imprégnés de logique, de discipline et d'analyse tactique. Il leur fallait trouver un mot pour désigner cette capacité française à apporter au jeu une touche d'extravagance inexplicable, sortie de nulle part, absente de tous les manuels techniques. [...] Le french flair, c'est l'impertinence mise au service du jeu; il est l'apanage de ceux dont l'intuition prend le pas sur le dogme, les fantaisistes, les artistes, les grands improvisateurs.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 227 et 228

    6°) Que signifie l'expression full house ?

    Il existe en rugby quatre façons de marquer des points, avec les pieds ou les mains : l'essai, la pénalité, le drop et la transformation. Aucun autre sport au monde ne permet une telle diversité de marque. Exceptionnellement, il arrive qu'un joueur réussisse à marquer dans les quatre registres au cours d'un même match. Carton plein! Les Anglais préfèrent dire full house ("maison pleine")
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 232

    7°) Pourquoi la plupart des ballons de rugby portent la marque GILBERT ?
    Pourquoi le ballon de rugby est-il ovale ?


    L'ancêtre de notre ballon de rugby sortit d'une échoppe de High Street, à Rugby, en Angleterre. " Ladies and gentlemen fashionable boots and shoes manufacturer" disait la pompeuse enseigne. A l'intérieur, un dénommé William Gilbert, né en 1799, cordonnier de son métier, fabriquait les ballons de football pour le collège de Rugby. Les ballons de sir William Gilbert avaient la particularité d'être ovales, parce qu'ils étaient faits à partir de vessies de porc qui, comme chacun sait, sont ovoïdes.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 244

    8°) D'où vient l'usage du sifflet chez les arbitres ?

    Mais lorsque apparurent les premières rencontres entre écoles, il fallut édicter des règles objectives, et charger une personne neutre de les faire appliquer. On désigna alors un referee, aisément reconnaissable sur le terrain, avec son pantalon long, sa jaquette, son chapeau haut de forme. Quand il relevait une faute, il agitait son drapeau comme le rescapé d'un naufrage, s'escrimant à être vu par tous les joueurs, mais souvent le jeu continuait malgré lui.
    Un jour de 1871, un universitaire qui assurait régulièrement la charge de referee se promenait avec son chien dans la campagne anglaise. Alors qu'il venait, comme d'habitude, d'appeler l'animal avec son sifflet à bille, il eut soudain une illumination : si ça marchait avec son chien, qui au bruit du sifflet lui obéissait, ça devait marcher aussi pour les joueurs de rugby! Il courut soumettre son idée à ses amis capitaines, qui acceptèrent aussitôt, le priant simplement de ne pas abuser du strident sifflement qui agressait les oreilles. Nom d'un chien!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 327 et 328

    9°) Que signifie l'expression " monter dans la tribune " ?

    Quand un défenseur est berné par une feinte de passe, qu'il se précipite vers le joueur qui aurait dû recevoir le ballon, on dit qu'il est "monté dans la tribune", comme emporté par son élan.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 331

    10°) Pourquoi en rugby les grandes rencontres sont appelées des " test-match" ?


    En rugby, ce n'est pas un hasard si les grandes rencontres sont appelées " test-match ". On joue pour s'évaluer, par pour se battre. L'esprit courtois qui règne sur le terrain se transmet aux tribunes, où l'on considère que l'adversaire n'est pas là pour prendre notre place, mais pour trouver la sienne. Il nous aide à savoir qui nous sommes. Il nous donne des nouvelles à nous-mêmes!
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 488

    11°) Pourquoi les équipes de rugby sont-elles composées de XV joueurs ?


    Le choix de quinze joueurs ne fut jamais véritablement expliqué ou justifié; certains voient dans ce nombre impair et triangulaire un clin d'oeil de la pensée franc-maçonne très influente en Angleterre à la fin du XIXème siècle. Hélas, aucune archive ne peut à ce jour confimer cette interprétation.
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 556

    12°) Pourquoi les joueurs anglais jouent avec un maillot blanc ?

    Comme pour affirmer une filiation directe avec les inventeurs du jeu, l'équipe nationale d'Angleterre continue de jouer avec le maillot blanc du collège de Rugby. Une tradition voulait d'ailleurs que, avant chaque match international, le capitaine anglais demande la permission de porter ces couleurs à son homologue étudiant...
    Dictionnaire amoureux du Rugby page 126 et 127

    Ce dictionnaire est un véritable bijou, et j'aurai l'occasion lors d'un prochain post de vous apporter des preuves des nombreux traits d'humour qu'il recèle.

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) 0pouce
    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par peter le Sam 2 Jan - 23:12

    Ce dictionnaire est un vrai chef d'oeuvre de la littérature du sport et pourtant j'étais très prudent avant de le lire. Je me méfie de ces collections telles que Le dictionnaire amoureux de... ou L'anti-manuel de... qui à la base découlent d'un succès de librairie, d'un best-seller et qui débouchent sur un concept qui va être décliné à toutes les sauces. Onfray qui avait écrit L'anti-manuel de philosophie a ri jaune en découvrant comment le titre de son ouvrage qu'il avait eu le plus grand mal à imposer à Bréal, car pas assez vendeur au goût de son éditeur, a été détourné à son insu. Ainsi, on trouve tout et n'importe quoi dans cette collection. Au début, un grand auteur, Michel Onfray qui écrit L' anti-manuel de philosophie et à l'arrivée, François Bégaudeau qui se réapproprie cette idée pour publier L'anti-manuel de la littérature.
    Dans le même ordre d'idée, j'étais très méfiant vis-à-vis de ce Dictionnaire amoureux du rugby en pensant avoir à faire à un livre sur commande qui servait à combler un vide dans la collection et surtout à doper les ventes d'une maison d'édition opportuniste qui a attendu la coupe du monde 2007 de rugby pour publier cet ouvrage et en faire une promotion tapageuse. Eh bien détrompez-vous, l'auteur, Daniel Herrero, a été pour moi la caution qui m'a incité à acheter ce livre car elle me garantissait qu'il serait valable! Et je n'ai pas été déçu car son Dictionnaire amoureux du rugby se lit comme on écoute Daniel Herrero, avec le même bonheur. Car l'auteur, et vous vous en apercevrez dans cette vidéo, a une bonne santé contagieuse qui transparait dans son écriture. " Le bonheur ne se multiplie qu'en se divisant " et Daniel Herrero nous transmet à travers son livre son bonheur d'avoir fait du rugby. De plus, cet ouvrage est le fruit d'une vie de passion pour le rugby et surtout de nombreuses lectures comme en témoigne la bibliographie riche qu'il nous propose à la fin du livre. Son dictionnaire foisonne de bons mots, d'anecdotes et de bonnes surprises. Il regroupe la quintessence de tout ce que Daniel Herrero a lu et vécu dans le monde de l'ovalie. Je trouve que cette vidéo est intéressante car le journaliste a eu exactement la même impression que moi en lisant ce dictionnaire :


    Contenu sponsorisé

    Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero) Empty Re: Dictionnaire amoureux du rugby (Daniel Herrero)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Nov - 1:05