Basic instinct

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Basic instinct
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

    Des fichiers en otages sur la toile

    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit

    Nombre de messages : 4750
    Age : 40
    Date d'inscription : 10/03/2005
    26052005

    Des fichiers en otages sur la toile Empty Des fichiers en otages sur la toile

    Message par Shogun

    Plusieurs personnes ont vu certains de leurs fichiers cryptés à distance, une petite note proposant les clés numériques nécessaires au déblocage contre 200 dollars.



    L es propriétaires d'ordinateur ont de nouvelles raisons de s'inquiéter. Des pirates informatiques ont mis au point une technique pour verrouiller à distance des documents électroniques, qu'ils proposent ensuite de débloquer via Internet moyennant une "rançon" de 200 dollars (160 euros).
    Les chercheurs de la société en sécurité informatique Websense, basée à San Diego ont découvert le stratagème quand un de leurs clients a été victime de cette manœuvre, qui provoque le cryptage de fichiers, comme des documents, photos ou tableaux. Le pirate avait laissé une note comportant une adresse e-mail et avait utilisé celle-ci pour demander 200 dollars en échange de clés numériques permettant de débloquer les fichiers.
    "C'est un peu comme si quelqu'un venait chez vous et mettait vos biens dans un coffre sans vous donner la combinaison", a estimé Oliver Friedrichs, un responsable pour la sécurité informatique de la société Symantec.

    Extorsion particulière

    Le FBI souligne que cette escroquerie, qui semble isolée, est différente d'autres méthodes d'extorsion sur Internet. Publicité


    De grandes sociétés spécialisées dans la sécurité informatique travaillent cette semaine à la mise à jour de logiciels de protection pour les entreprises et les particuliers afin de prévenir ce type d'attaque.
    Joe Stewart, un chercheur de la société Lurhq, basée à Chicago, a réussi à déverrouiller des fichiers "infectés" sans payer de rançon, mais il craint que la technique employée pour ces attaques ne se perfectionne et devienne plus difficile à déjouer.
    Ce nouveau danger s'ajoute à une liste déjà longue de risques pour les utilisateurs d'Internet, comme les virus, les logiciels espions et le "phishing", technique d'extorsion de données confidentielles par l'intermédiaire du courrier électronique. AP

    http://permanent.nouvelobs.com/multimedia/20050525.OBS7777.html
    Partager cet article sur : reddit

    Aucun commentaire.


      La date/heure actuelle est Lun 22 Avr - 6:15

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser