Basic instinct

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Basic instinct
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir ...
Voir le deal

3 participants

    Jérome Bosch (1450-1516)

    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 19:29

    Hum... J'ai un gros pb d'ordi. Plus moyen d'enregistrer le moindre document, la moindre ligne de texte. Il parait que mon HD est saturé (c'est of course loin d'être le cas...), je ne vois pas d'où vient le pb mais bon.

    Donc, je suis désolée mais je vais entreposer ici mes recherches sur Bosch, pas très complètes pour l'instant.

    Jérome Bosch (1450-1516) Biopic1xg


    Peintre néerlandais au génie singulier, célèbre pour son iconographie fantastique au sens narratif inépuisable, tantôt attribuée à une tradition populaire, tantôt à l'alchimie, mais jamais éloignée des préoccupations morales et religieuses.

    biographie succinte :

    De son véritable nom Hieronymus Van Haken, Jérôme Bosch est né dans une famille modeste originaire d'Aix la Chapelle, venue s'installer en Pays Bas deux siècles plus tôt.
    Son grand-père Jan Van Haken et son père Anthonis Van Haken ont exercés déjà le métier de peintre, quand Hieronymus naît vers 1453 à S'Hertogenbosch au Pays Bas. On sait assez peu de chose sur sa vie, mais on sait qu'il se marie vers 1478 avec une aristocrate qui lui permet d'accéder à un statut social plus enviable et à une certaine sécurité matérielle. Vers 1486, Jerôme Bosch est cité comme membre d'une confrérie, "La Confrérie Notre Dame", proche d'une secte hérétique "Les Frères du Libre-Esprit".

    Une citation de 1509 dans les registres de "La Confrérie de Notre Dame" le fait apparaître comme étant "Jheronymus Van Haken, le peintre qui signe "Bosch". C'est peut être pour se différencier des peintres de sa famille, mais aussi des villes des écoles néerlandaises qu'étaient Bruges, Louvain ou Tournai qu'il prend pour nom de peintre le nom de "Bosch" qui signifie "bois".

    Si l'origine de l'art et de son évolution stylistique est assez complexe, le difficulté est accrue par le fait qu' aucune oeuvre n'est datée et que de nombreux panneaux qu'il a peint ont été détruits. La chronologie de son oeuvre est difficile à établir et repose en partie sur des hypothèses.

    Les tableaux de Bosch se distinguent fortement par des références à l'astrologie, au folklore, à la sorcellerie, à l'alchimie, au thème de l'Antéchrist et aux épisodes des vies de saints exemplaires. Ils témoignent d'une préoccupation constante pour la damnation des âmes condamnées à l'enfer éternel, conséquence fatale de la folie humaine refusant la vertu dictée par Dieu. Mais on peut également lire, à travers les compositions élaborées de personnages hybrides dans des positions extravagantes comme dans les scènes de groupes qui donnent lieu à des caricatures incisives, un esprit autant satirique que moralisateur.

    Sa technique, très personnelle, nommée "alla prima", consiste à appliquer librement ses motifs sur un fond préparé dans des tonalités sombres (noirs, marrons), et présuppose la connaissance des grands maîtres allemands de la gravure, de l'enluminure et de la miniature.

    Parmi les œuvres de Bosch que l'on connaît, aucune n'est datée et un grand nombre des panneaux qui portent sa signature pourraient bien être l'œuvre de ses successeurs. Ses tableaux furent, en effet, fort appréciés et très imités dès la fin du XVIe siècle, en raison d'un véritable renouveau boschien, qui se produisit à Anvers durant les années 1550 et auquel participèrent des artistes tels que Pieter Huys et Bruegel l'Ancien dans d'infinies variations de ses compositions. L'une des principales sources d'identification de ses tableaux put toutefois être établie grâce aux descriptions minutieusement établies au XVIe siècle par don Felipe Guevara, aristocrate espagnol.

    On ne sait que très peu de choses d'abord sur la période d'apprentissage de Jérôme Bosch, dont on peut cependant dire qu'elle n'a pas pu échapper d'abord à l'influence exercée par les oeuvres de son père. On peut supposer par ailleurs, que bien qu'on ne sache rien de sa formation ou de ses déplacements hors de sa cité natale qui l'auraient mis en contact avec d'autres artistes de son époque. Ses tableaux sont très marqués par les représentations du bien, du paradis, du mal, du vice, de la douleur, de la souffrance, propre aux préoccupations médiévales de son temps. Le salut, le jugement dernier, l'attente de l'avenir, de la mort ou de la fin du monde, prennent chez lui une forme très différente des peintres qui sont ses contemporains : tels les frères Van Eyck, Rogier Van der Weyden ou Memling, mais encore Dürer ou Léonard de Vinci. Ce n'est pas une résignation pieuse propre au Moyen-Age qui s'exprime chez lui, comme dans de nombreuses oeuvres de cette époque, mais à l'inverse, une interrogation par la représentation morale de la responsabilité des hommes ici bas, et ainsi en quelque sorte une ouverture à la modernité.


    L'extraction de la pierre de folie, vers 1480 :
    Jérome Bosch (1450-1516) Thecureoffolly147514802zf

    CF. LE MONDE DES ARTS
    "L'Extraction de la Pierre de Folie", montre qu'en dehors des péchés, il y a aussi d'autres menaces : la crédulité, la stupidité, l'absurdité, la bêtise ou encore la folie, qui conduisent les hommes à s'en remettre à des charlatans ou à des médecins peut-être tout autant fous, et représentés avec un entonnoir sur la tête, entourés qu'ils sont des religieux tout autant douteux quant à leurs connaissances.


    Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 22:59, édité 6 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 19:47

    Dans les oeuvres considérées "de jeunesse":

    Les sept péchés capitaux :


    Jérome Bosch (1450-1516) Lesseptpchscapitaux14804mb

    la nef des fous (vers 1490-1500) Ce tableau appartiendrait aux oeuvres dites "de jeunesse" , pourtant vu les dates supposées...

    Jérome Bosch (1450-1516) Nefdesfous149015006ki

    "La Nef des Fous", représente un moine et une religieuse
    chantant ensemble au fond d'une embarcation et au pied d'un mat de cocagne, entourés de personnages gras aux apparences grivoises qui tentent de happer un gâteau suspendu à une corde . Il s'agit là encore probablement d'une allégorie au contenu moral : l'abondance des mets et des boissons, la gourmandise, l'insouciance, ont toutes les chances de mener aussi les religieux, à s'abandonner au péché, voire à la luxure .


    Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 22:40, édité 2 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 20:44

    L'une de ses oeuvres les plus célèbres, "Le jardin des délices terrestres", est considérée comme postérieure aux précédentes, de ce que certains critiques nomment "maturité". Ce tableau a été peint vers 1500.

    C'est un triptique, un tableau central et deux ailes, qui (d'après ce que j'ai compris) lorsqu'elles sont fermées laissent apparaitre un diptique.

    panneau central :

    Jérome Bosch (1450-1516) Jardindlicescentralpanelofthet
    Dans "Le Jardin des délices", autre triptyque, la démarche de Bosch est en contrepartie de montrer le paradis terrestre au travers tous les symboles qui peuvent le représenter à son époque : les hommes vivent nus en harmonie avec les animaux dans des paysages étranges, mais où semblent régner la sérénité. Sur le panneau gauche, Adam et Eve sont au côté du Christ, avec au loin au delà de la rivière le palmier au fruit défendu entouré d'un serpent et en arrière plan de multiples animaux aux allures paisibles, mais peut être prêts à se transformer en monstres. Au centre, une représentation où les hommes vivent d'amour, de plaisirs, d'harmonie où règne l'abondance, où la vie est un jeu, est un lieu de jouvence et de sérénité, dans lequel les hommes et les bêtes habitent des maisons sphériques des bulles, ou des palais végétaux aux couleurs roses. Sur le panneau droit, la représentation de scènes fantastiques, et de quelques scènes de folie avec au lointain des ombres de cités en proie aux flammes, et des scènes de guerre traduisent le caractère éphémère et fragile du monde.


    panneau de droite :
    Jérome Bosch (1450-1516) Gardenofearthlydelightsrightwi

    On trouve chez Bosch de nombreuses représentations de figures monstrueuses construites à partir de gravures de bestiaires du Moyen-Age : pattes d'insectes, plumes et becs d'oiseaux, têtes de reptiles ou de batraciens, membres humains, mais aussi machines fantastiques ponctuent son oeuvre dans des paysages chaotiques. Les visions de certains prédicateurs de son époque peuvent aussi être rapprochées de l'univers pictural de Jerôme Bosch, telles celles d'Alain de La Roche qui meut en 1475, pour qui les insectes et les animaux sont les représentations des vices et des péchés. On ne peut séparer non plus l'oeuvre du peintre par rapport à un contexte religieux et théologique qui voit l'arrivée de Luther en Allemagne, pour qui le pêcheur ne peut se sauver que par la foi qu'il met lui même en Dieu, et par la grâce que celui-ci lui accorde, et contre qui s'oppose Erasme en Hollande qui défend le libre arbitre de l'homme, la raison et la foi, dans un livre paru en 1511 "L'Eloge de la Folie.

    détail du panneau de droite :
    Jérome Bosch (1450-1516) Jardindlicesdtailpanneaudroit4


    panneau de gauche (thx Prom', pour la précision on ne peut plus utile...)

    Jérome Bosch (1450-1516) Dtailjardindlicesvers15006lt


    panneaux encadrant le triptique du jardin des délices :
    Jérome Bosch (1450-1516) Gardenofearthlydelightsouterwi[/quote]


    Dernière édition par le Jeu 1 Sep - 18:49, édité 4 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 21:23

    la Tentation de saint Antoine date à peu près de la même période.

    le panneau central :
    Jérome Bosch (1450-1516) Temptationofstanthonypanneauce

    porte de gauche :
    Jérome Bosch (1450-1516) Temptationofstanthonyportegauc

    porte de droite :
    Jérome Bosch (1450-1516) Tentationstantoineportedroite2

    portes externes (que je suppose être l'arrière des deux portes encadrant le centre. à ton avis Prométhée, c'est ça où je me trompe? dans certains cas, ils précisent que cela représente le triptique fermé, mais pas toujours...):

    Jérome Bosch (1450-1516) Petit1oi

    Jérôme Bosch peint vers l'année 1500, le triptyque "Les Tentations de Saint Antoine", selon une trilogie allégorique proche du "Chariot de Foin". Sur le panneau de gauche, Saint Antoine est porté dans les airs par une grenouille, il est au dessus d'un monde où règnent les démons et les monstruosités. Sur le panneau central, le Saint est en proie aux tentations terrestres, car lui aussi est de ce monde où règne le chaos et toutes les horreurs. Ce n'est pas le monde qui est mauvais mais les individus qui générent le désordre, la ruine, la misère, par leur folie, leur cupidité, et leurs instincts animaux. Sur le panneau de droite, Saint Antoine enveloppé de sa cape, est à l'automne de sa vie. Il est épuisé d'avoir vu et vécu au milieu d'un monde où il constate que les hommes sont aux prises de la folie.



    Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 23:08, édité 2 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 21:43

    Le charriot de foin , vers 1485

    vision globale du triptique :
    Jérome Bosch (1450-1516) Haywain14850wp

    panneau central :
    Jérome Bosch (1450-1516) Haywaincentralpanel8gv

    panneau de gauche :
    Jérome Bosch (1450-1516) Haywainleftwingofthetriptychwg

    panneau de droite :
    Jérome Bosch (1450-1516) Haywainrightwingofthetriptych5

    Le triptyque du "Chariot de Foin" probablement peint aussi vers la fin des années 1490 est l'une des oeuvres majeures de Bosch. D'un côté, la représentation d'un passé et du paradis terrestre, d'Adam et Eve et du péché. Au centre, la représentation du tumulte de la foule, et des hommes qui chacun cherchent individuellement à tirer profit du moment présent qui passe. A droite, l'enfer, ce monde qui attend l'homme et dans lequel les hommes et les bêtes s'entre-tuent et s'entre-dévorent, souffrent et meurent au milieu des calamités que sont le feu en haut et le déluge en bas d'où personne ne réchappe.


    Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 23:05, édité 2 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 21:53

    Il semblerait que les oeuvres les plus tardives de Bosch soient celles représentant la vie du Christ :

    Le Christ portant sa croix, et sainte Véronique
    Jérome Bosch (1450-1516) Christportantcroix3hv


    Le "Portement de Croix avec Sainte Véronique " que Jérôme Bosch semble avoir peint vers la fin de sa vie, constitue sans doute son chef d'oeuvre. Le Christ dont on ne voit que le visage est représenté au milieu d'un ensemble dense de visages grossiers et grimaçants, alors que Sainte Véronique semble prier intérieusement au milieu de cette foule agressive et furieuse. Il prospecte dans cette oeuvre forte une composition reserrée qui rend les portraits plus proches, et plus vivants, mais encore plus hideux.

    le Christ moqué
    Jérome Bosch (1450-1516) Christmocked9rf

    Apparemment, cette crucifixion daterait de 1480 :
    Jérome Bosch (1450-1516) Crucifixionwithadonor1485envir


    Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 23:02, édité 2 fois
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 21:56

    paradis et enfer , vers 1505-1510, panneaux de gauche et de droite :
    Jérome Bosch (1450-1516) Paradisetenferpanneauxgaucheet

    saint Jérome en prière, vers 1510 :

    Jérome Bosch (1450-1516) Stjromeenprire15059ii

    Sainte Agnès, 1510 :
    Jérome Bosch (1450-1516) Stagneswiththedonorvers15105gz

    Saint Pierre, 1510 :
    Jérome Bosch (1450-1516) Stpeterwiththedonorwga6di
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 22:51

    Le jugement dernier, panneau central :
    Jérome Bosch (1450-1516) Lejugementdernierpanneaucentra

    Panneau gauche :
    Jérome Bosch (1450-1516) 150408lastjudgementgardenofede

    Panneau droit :
    Jérome Bosch (1450-1516) 150408lastjudgementhellailedro


    Jerôme Bosch arrive à l'apogée de son art avec le triptyque du "Jugement dernier " en 1504. Sur le panneau gauche, une représentation du paradis, et sur celui de droite, celle de l'enfer. Au dessus du panneau central, domine le Christ entourés d'anges et de saints : il juge ce qu'ont été les actions des hommes représentées au dessous.
    Toutes les perversités, et toutes les horrreurs sont figurées au travers l'inventivité du peintre pour traduire par la multiplicité et par les détails les atrocités qui mêlent les scènes humaines et animales.
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Dim 28 Aoû - 22:58

    Jérôme Bosch meurt en 1516 à S'Hertogenbosch. Il aura été le peintre du réalisme de son époque, en sembant avoir exprimé de manière détaillée les travers de son temps et voulu mettre à la portée de tous, une symbolique morale, dans laquelle chacun a la possibilité de se reconnaître et trouver le chemin de son salut. Il exprime indiscutablement le renouveau spirituel dont l'époque a besoin et qui apparait peu après dans les oppositions entre Luther et Erasme, et la représention et le souhait d'un monde nouveau dans "L'Utopie" de Thomas Morus.
    L'oeuvre et le mondede Jérôme Bosch exprimant la hantise de l'enfer, et les travers humains dans une oeuvre habitée de symboles, de mystères et de monstres, fera des émules à sa suite, dont Bruegel sera le plus important. Son oeuvre fortement décriée au XVIIIéme siècle, sera à nouveau redécouverte au XXème siècle avec les surréalistes, qui verront dans certaines de ses oeuvres la meilleure expression picturale des angoisses et de l'inconscient.


    l'adoration des mages, 1500 environ
    Jérome Bosch (1450-1516) Adorationdesmagesvers15101gc

    triptique fermé :
    Jérome Bosch (1450-1516) Adorationdesmagesferm8bf

    La mort de l'avare
    Jérome Bosch (1450-1516) Lamortdelavare14901mq
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Mer 31 Aoû - 17:44

    Merci beaucoup Mara pour ce Topic , tres interessant et tres bien agencer , j'ai pris grand plaisir a le lire .



    En ce qui concerne le Jardin des delices terrestres , le détails est en realité le panneau de gauche .

    Jérome Bosch (1450-1516) Jardindudelices5ek



    Jérome Bosch (1450-1516) Gardenofearthlydelightsouterwi

    En ce qui concerne ces deux panneaux , il s'agit en realité , de deux ailes exterieures du triptique . Exterieures dans le sens ou ils sont dessinés derriere les panneaux du " Jardin d'Eden" et de " L'Enfer " . On ne peut les voir q'une fois le triptique fermé , on referme les ailes laterales ( " Le jardin D'Eden" et " L'enfer" ) sur le panneau centrale du "Paradis ecclesiastique" , et alors apparait ces deux panneaux qui sont la "Creation du monde" .
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Mer 31 Aoû - 18:10

    Meme systeme de panneaux exterieurs pour le triptique du " Chariot de foin " - panneau gauche : " Le Paradis" - panneau droit : " L'Enfer " - Panneau centrale : "Le chariot de foin " - Panneaux exterieurs :" Le chemin de vie" ( Le voyageur ).

    Jérome Bosch (1450-1516) Lechariotdefoin7xh


    Jérome Bosch (1450-1516) 148590haywainthepathoflifeaile

    "Grand format" Le chemin de vie ( Le voyageur )
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Mer 31 Aoû - 19:54

    Meme systeme pour "Le jugement dernier" : - Panneau gauche : "L'enfer" - Panneau droit : "Jardin d'Eden" - Panneau central : "Le jugement dernier" - Panneau exterieur gauche :" St James Le Bon comme un pelerin " - Panneau exterieur droit :" St Bavo donnant l'aumone".


    Jérome Bosch (1450-1516) Lastjudgement0hz



    Jérome Bosch (1450-1516) 150408lastjudgementstjamesthegJérome Bosch (1450-1516) 150408lastjudgementstbavoailee


    "Grand Format" St James le bon comme un pelerin

    "Grand Format" St Bavo donnant l'aumone
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Mer 31 Aoû - 20:36

    Meme systeme pour "La tentation de Saint Antoine": - Panneau de gauche :"Parcours et echec de St Antoine" - Panneau de droite :"St Antoine Meditant" - Panneau central : "la tentation de Saint Antoine" - Panneau exterieur gauche :"arrestation de Jesus dans les jardins de Gethsémani" - Panneau exterieur droit :"Le Christ portant le croix"


    Jérome Bosch (1450-1516) Temptationofstanthonyboschmuse


    Jérome Bosch (1450-1516) Temptationofstanthonyailesexte


    "Grand Format" Arrestation de Jesus dans les jardins de Gethsémani

    "grand Format" Le Christ portant le croix
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Jeu 1 Sep - 12:45

    Interpretation de quelques elements de l'oeuvre de Jerome Bosch :

    Element / interpretation

    Oiseaux noirs / Athées ; la mort ou la chair qui pourrit
    Seins / Fertilité
    Livre fermé / La futilité des connaissances en relation avec la stupidité humaine
    Oreilles / bavardages , cancans , commerages
    Oeufs / creation sexuel ; symbole clef de l'alchimie
    Poisson / Faux prophetes ; obscenités
    Flammes / Feu de l'Enfer
    Monstres Volants / Envoyés du Diable
    Fruits / Plaisirs Charnels
    Entonnoir / Tromperie et intenperance ; faux alchimist ou faux docteur
    patineur et patin sur glace / Folie
    Clefs / savoir , connaissances
    Couteaux / chatiment du Diable
    Coquille de moule / infidelité
    Hibou / grande erudition
    Cochon / faux pretre ; gloutonnerie
    Lapins / proliferation de l'espece
    Rat / blaphemes ; obscenités ; sexe
    Spheres / Alchimie
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Jeu 1 Sep - 13:24

    Jérome Bosch (1450-1516) Leconcertdansloeufbosch1085x13

    Le concert dans l'oeuf - 108,5 x 126,5 cm - Musée des beaux arts de Lille

    "Grand format"Le concert de l'oeuf
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Jeu 1 Sep - 15:27

    Jérome Bosch (1450-1516) Stjohnthebaptistinthewildernes

    St John The Baptist in the wilderness - Museo Lazaro , Galdiano

    "Grand Format"St John The Baptist in the Wilderness
    Prométhée
    Prométhée
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2053
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Prométhée Jeu 1 Sep - 15:37

    Jérome Bosch (1450-1516) Themantree00wga1nv

    L'homme arbre

    "Grand Format" L'homme arbre
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Jeu 1 Sep - 18:53

    Merci de m'avoir permis de corriger la "bévue" concernant le "jardin des délices terrestres" Prom' bise

    La liste d'objets assortie de leurs symbolique est intéressante puisqu'en effet on se sent un peu démuni (enfin c'est mon cas) face à ces oeuvres, qui sont tellement foisonnantes et complexes du point de vue pictural qu'il semble assez évident qu'elles doivent l'être du point de vue de leur lecture.

    Je n'ai pas trop le temps de poursuivre mes recherches ces jours ci mais ça viendra.
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Shogun Ven 9 Sep - 19:29

    c'est inémable ....

    j'ai beaucoup de mal a regarder attentivement ces oeuvre ... d'un point de vue totalement superficiel et en ce basant uniquement sur mes code de beauté de sensibilité ou d'interret ... je trouve cela plûtot flasque ....


    merci promethé pour le "lexique boshien" il eclaira un peu ma lanterne ... mais j'avous vite mes limitte en ce qui concerne la peinture religio-moyenageuse


    commentaire sens grand interret, excuse moi mara, tu a fais un superbe topic, c'est sumplement que les oeuvre ici presenté me sont totalement indigeste


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Lun 12 Sep - 14:38

    Toute opinion est bonne à prendre, je ne vois là dedans aucune raison de s'excuser.TSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS, GRRRRRRRRRRRR, pFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

    J'avais un peu la même réaction face au foisonnement de ce genre d'oeuvre avant, et puis j'en ai croisé quelques repros cet été, et je ne sais pas pourquoi, j'ai trouvé cela frappant... à vrai dire surtout les représentations infernales.

    quant au religio-moyennageux... je te comprends un peu. a priori, au départ, je ne me sentais que peu concernée par tout ce pan culturel -étant athée- mais j'avoue que j'apprécie l'architecture des églises, et qu'à force d'y croiser souvent des croûtes, quand il m'est arrivé de voir quelques nativité et autres de Giotto, mon avis a commencé à changer.

    Cela dit, les salles des musées qui ne sont emplies que de nativités, etc. sont vite "gavantes" au premier sens du terme et répétitives.
    Au milieu de tout cela je trouve que quelqu'un comme Bosch fait figure de marginal.
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Shogun Lun 12 Sep - 16:11

    TSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS, GRRRRRRRRRRRR, pFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

    je note que tu ne m'a pas plfplfplfplfplfplfplfplfplf a la gueule, merci !


    J'avais un peu la même réaction face au foisonnement de ce genre d'oeuvre avant, et puis j'en ai croisé quelques repros cet été, et je ne sais pas pourquoi, j'ai trouvé cela frappant... à vrai dire surtout les représentations infernales.

    mais trouve tu une estetique un brin sensible ou une expressions particuliere dans ces oeuvres ?

    personellement je trouve cela froid, aussi touchant qu'un plan du metro de paris.

    quant au religio-moyennageux... je te comprends un peu. a priori, au départ, je ne me sentais que peu concernée par tout ce pan culturel -étant athée- mais j'avoue que j'apprécie l'architecture des églises, et qu'à force d'y croiser souvent des croûtes, quand il m'est arrivé de voir quelques nativité et autres de Giotto, mon avis a commencé à changer.

    disons que ce n'est pas du a ma place vis a vis de la signification religieuse qui m'exaspere mais plus cet espece de symbolique extreme, voir acharné, assé typique de ces epoques, ou l'artistique et engloutie par la symbolique ... alors que parfois le symbolique suporte l'artistique (comme chez botticielli par exemple) là bien au contraire, la symbolique dessert et prend lieux et place de l'artistique ...

    Cela dit, les salles des musées qui ne sont emplies que de nativités, etc. sont vite "gavantes" au premier sens du terme et répétitives.
    Au milieu de tout cela je trouve que quelqu'un comme Bosch fait figure de marginal.

    j'aime bien ta façon de chaussé des gants sur la fin de ce poste (pik pik pik NAH !!!) la marginalitée par la symbolique exacerbé ... ouai, sens grand interret !


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Lun 12 Sep - 18:34


    mais trouve tu une estetique un brin sensible ou une expressions particuliere dans ces oeuvres ?

    personellement je trouve cela froid, aussi touchant qu'un plan du metro de paris.
    oui.
    Je suis sensible aux toiles de la passion du christ en ce qui concerne les visages. Par exemple, le Christ au milieu des quolibets, je ne peux m'empêcher de penser que Bosch a peint ses contemporains tels qu'il les voyait, ou en tous cas, tels que nous les voyons tous parfois, dans leur petitesse, et dans la nôtre. Pour moi, c'est la figure de l'homme qui est porté par quelque chose, que ce soit la poésie, l'amour, la foi, ou tout sentiment transcendant, et dont les chiens se moquent sans parvenir à éteindre sa sérénité. Pour moi, c'est la peinture de la bêtise dans toute sa splendeur.

    La peinture de l'enfer me touche aussi, parce qu'elle est si foisonnante qu'on y perd la tête. Je ne sais jamais où il faut commencer à porter mes regards quand je vois cette repro... Alors, non, ce n'est pas ce qui me touche le plus en terme de peinture, ce n'est pas ce qui me "prend aux trippes"... Mais ça touche à autre chose... Ca me donne la sensation réelle de ce qu'est censé représenter l'enfer. Cette toile rend mal à l'aise, un peu perdu. Et je la trouve très réussie, époustoufflante de réussite, parce qu'elle fait ressentir au spectateur ce qu'elle peint : l'enfer dans toute sa folie. Bosch arrive à faire ça (en tout cas pour moi), et je ne peux que l'admirer.


    disons que ce n'est pas du a ma place vis a vis de la signification religieuse qui m'exaspère mais plus cette espèce de symbolique extrême, voir acharnée, assez typique de ces époques, où l'artistique et engloutie par la symbolique ... alors que parfois le symbolique supporte l'artistique (comme chez botticelli par exemple) là bien au contraire, la symbolique dessert et prend lieux et place de l'artistique ...
    Je crois vraiment qu'en ce qui concerne la symbolique, oui, c'est affaire de temps, de contexte artistique de l'époque. Mais il me semble que Bosch a poussé plus loin que ses contemporains la folie du foisonnement. En ce sens il a marqué une rupture immense dans l'art de son époque, il a osé.

    Cela dit, je comprends complètement ce qui peut t'exaspérer dans l'omniprésence étouffante du symbolique. Tu as une vision des rapports qui me semble assez juste. Je n'ai de toute façon pas les connaissances picturales nécessaires pour pouvoir infirmer ce que tu analyses dans la façon dont il étouffe l'artistique...
    Mais pour moi l'art offre une vision du monde, et Bosch le fait très bien, puisqu'à son époque le symbolique religieux nourrissait le monde, le peuple, les imaginations plus que maintenant. Quand je vois ses toiles, je comprends mieux la peur du millénarisme qui avait pu paniquer le peuple (pas tant que l'on croit mais quand même) au changement de millénaire. Le travail de Bosch est un témoignage frappant de l'esprit d'un temps et de ses excès.
    Alors, même si Bosch n'a pas le trait qui me touche le plus, comme on ne peut pas non plus dire qu'il peint des croûtes, une fois laissé de côté le "ça me touche directement ou pas", il reste que je suis impressionnée par sa folie, et ce qu'il raconte de son époque, de sa vision de la religion et de la vie étouffée par les symboles.

    j'aime bien ta façon de chaussé des gants sur la fin de ce poste (pik pik pik NAH !!!) la marginalité par la symbolique exacerbée ... ouais, sans grand interet !
    je ne chausse que mes chaussures... nah !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Mer 14 Sep - 22:06

    Si 12C4 tu as le temps, voici un article qui donne quelques explications sur le pourquoi du comment certains artistes et historiens se sont intéressés à Bosch :

    http://www.clio.fr/bibliotheque/Les_grandes_peurs_de_Jerome_Bosch.asp
    Shogun
    Shogun
    tokugawa spirit


    Nombre de messages : 4750
    Age : 38
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Shogun Jeu 15 Sep - 22:53

    merci de trareponce, je n'ai pas le temps de la lire (les glacons fondent viiiite, je la lis demain bise M@R@


    _________________
    ano sumimasen paspotuga otimashitayo !
    Mara
    Mara
    arnaqueur de haut post


    Nombre de messages : 2019
    Date d'inscription : 10/03/2005

    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Mara Ven 16 Sep - 1:06

    Shogun a écrit:merci de trareponce, je n'ai pas le temps de la lire (les glacons fondent viiiite, je la lis demain bise M@R@

    [mode flood on]no loose

    tchin ! à la tienne[mode flood off]

    Contenu sponsorisé


    Jérome Bosch (1450-1516) Empty Re: Jérome Bosch (1450-1516)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 6 Juil - 7:05

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser