Basic instinct

    Veer Zaara : un chef d'oeuvre Bolywoodien

    peter
    peter
    Posteur amateur

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 11/03/2005

    Veer Zaara : un chef d'oeuvre Bolywoodien Empty Veer Zaara : un chef d'oeuvre Bolywoodien

    Message par peter le Ven 5 Mai - 22:30

    Avec Zeer Zaara, je suis parti à la rencontre d'un cinéma que je ne connaissais pas du tout : le cinéma Indien.

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=58522.html

    Au départ, il y a l'opportunité de voir près de chez moi un film qui bénéficie de 4 étoiles sur le site ALLOCINE.COM et de passer toute une après-midi Indienne car après le film qui dure plus de trois heures, je suis allé finir en beauté ma journée dans un restaurant Indien.

    Le cinéma Indien est mondialement connu pour ses comédies musicales. VEER ZAARA s'inscrit dans la tradition d'un cinéma populaire dans lequel les acteurs, jouent la comédie, dansent, chantent...

    Ce film dure trois heures. Il s'agit d'une très longue fresque qui va nous narrer l'histoire d'amour improbable entre ZEER, un pilote de l'armée Indienne et Zaara, une jeune Paskistanaise en âge de se marier.

    Lui est hindou, elle est musulmane. Il y a eu des tensions entre les deux pays. Mais leur histoire est un véritable hymne à l'amour, la réconciliation entre ces deux peuples, la tolérance, et l'égalité des sexes. Donc il s'agit d'une histoire cousue de fil blanc qui foisonne de bons sentiments. Mais le spectateur est très vite enchanté, émerveillé, ébloui, par la magie des images buccoliques et la poésie des chansons, des dialogues... En fait toute l'originalité de ce film est de construire une oeuvre poétique, originale, grandiose à partir d'une histoire digne de la collection HARLEQUIN! Car certains passages de ce film sont de véritables poèmes mis en images. D'ailleurs, le film commence par un poème, puis ensuite par une chanson qui nous plantent tout de suite le décor et le niveau de ce qui nous attend pendant 3 heures de pur bonheur!

    Ce cinéma me rappelle un peu les films Egyptiens de YOUSSEF CHAHINE dans lesquels les acteurs dansent, chantent. C'est un cinéma populaire qui associe des chansons avec des chorégraphies dans la trame du film. On a tous en mémoire ce film merveilleux de YOUSSEF CHAHINE, LE DESTIN qui retrace la vie du philosophe AVERROES dans l'ANDALOUSIE du Moyen-Age.

    VEER ZAARA est un enchantement car les chansons sont autant de baisers mis en musique que VEER envoie à sa bien aimée, ZAARA.

    Au début du film, une jeune avocate Pakistanaise va plaider pour la première fois de sa vie en faveur d'un prisonnier Indien. Ce prisonnier est ZEER qui est emprisonné depuis 20 ans au Pakistan et qui depuis son arrestation s'est enfermé dans le mutisme le plus total. SAAMIYA va traiter ce prisonnier avec déférence, considération et respect. C'est la première fois qu'un tierce personne l'appelle en prison par son nom et ne le considère pas seulement comme un numéro. Pour la remercier, ZEER va lui raconter son histoire : sa rencontre avec ZAARA, son premier émoi, leur amour impossible...

    Il faut préparer ses mouchoirs avant d'aller voir VEER ZAARA. D'ailleurs, un mouchoir est vraiment dérisoire devant le flot d'émotions que ce film éveille. Il faut donc prévoir un long drap... Car le spectateur risque de manifester autant de sensibilité qu'une poire de douche!

    Oui les quatre étoiles de VEER ZAARA ne sont pas galvaudées. Ce film est vraiment un chef d'oeuvre du cinéma BOLYWOODIEN et m'a fait découvrir un cinéma populaire mais d'une grande finesse... La poésie des dialogues donnent toute son originalité à cette histoire d'amour éculée!

    Lorsque je suis allé voir ce film, j'ai attendu à l'extérieur que la séance précédente se termine. 2 minutes avant la fin du film, une dame est sortie de la salle. Elle m'a avoué que c'était la deuxième fois qu'elle voyait ce film, qu'il l'avait autant émue...

    Alors si vous aussi vous voulez succomber aux charmes du cinéma BOLYWOODIEN, voici la bande annonce du film

    En amour, un et un ne devraient faire qu'un. VEER et ZAARA sont deux jeunes gens innocents que la guerre, la jalousie des hommes ont séparé. Mais grâce à un cinéaste génial, leurs deux noms vont être associé pour donner son titre à un film immense : VEER ZAARA ok-ok

      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 13:50